Nicolas Sarkozy ou le retour de la francafrique ?

28 03 2009

En visite éclair en terre africaine, le président français semble afficher le même engouement que ses prédécesseurs jacques Chirac ou encore francois mittérand.

(sarkozy et n'guesso)

(sarkozy et n'guesso)

La France ne veut en aucun cas perdre ses anciennes colonies même si le locataire de l’Élysée tente par tous les moyens de convaincre les africains que la France chiraquienne n’a rien  à voir avec la France sarkozienne.

Les dirigeants du continent ont compris que rien ne va changer, l’Afrique aura toujours une relation de privilège avec la France du moins les présidents  africains et français seront toujours de grands amis.

Ce qui a néanmoins changé et en pire c’est cette façon assez expéditive, assez éclaire de parcourir le continent, histoire de dire à nos dirigeants j’ai des dossiers beaucoup plus importants mais puisque vous êtes pour nous un mal nécessaire nous faisons un tour rapide chez vous.

(sarkozy et kabila)

(sarkozy et kabila)

 

Franchement de quoi peut on discuter en quelques minutes ? On vient en Afrique pour un but précis, voir les chers amis dictateurs, avides de pouvoirs qui ont juré fidélité au colonisateur malgré les vœux des gouvernés de voir un continent indépendant et développé. Et à la France de répondre tant que vous nous serez fidèle de la sorte vous serez au pouvoir jusqu’à la fin de vos jours.

 

Ce que nos chers présidents amis de la France peuvent et doivent reprocher à Sarkozy c’est cette manière cavalière de venir en Afrique.

Et à chaque fois, l’accueil est digne d’un prince. Nicolas le français et Sassou le congolais, côte a côte, pour ce bain de foule qu’ils adorent tant.

 

Et puis ouf, le jeune Kabila du Congo Kinshasa a osé ne pas aller accueillir son hôte à l’aéroport, crime de lèse majesté pouvaient s’exclamer certains, mais ce courage prouve à suffisance que ce si nos dirigeants veulent s’affirmer et s’affranchir ils peuvent le faire.

Les africains ont assisté en tout cas à une poignée de mains kabila sarkozy, sans grand enthousiasme de la part du président congolais.

 

Alors qu’à l’autre bout du rive il y avait de l’électricité dans l’air, les populations sont mobilisées pour accueillir sarko. Vraiment dommage que les habitudes ont du mal à partir faute de mauvaise volonté.

 

D’un autre côté, Sarkozy pour une fois a essayé de ne pas faire des déclarations scandaleuses, comme ce fut le cas au Sénégal. Malheureusement une tournée de Sarkozy en Afrique est comme pour corriger les travers d’une précédente visite.

 

La francafrique malgré un nouvel accord de défense, malgré les poursuites judiciaires à l’encontre de Omar Bongo, de N’guesso ou de Obiang N’guéma, continue et continuera de plus belle pour le malheur des populations africaines.

 

About these ads

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 4  258 followers

%d bloggers like this: