Un fou enragé.

2 03 2009

Têko habite dans la région des lacs, dans le village de Goumou Kopé.

Suite au décès de son père il a piqué une crise de folie. Un séjour à l’hôpital de Zébé à Aného n’a pas donné de résultat probant et têko est revenu plus fou que jamais.

Les parents n’ont trouvé d’autres solutions que de lui octroyer une chambre dans la maison familiale.

hopital

Mais notre fou furieux adore semer la terreur dans le village et c’est avec beaucoup de tact que les jeunes arrivent à le ligoter et l’enfermer ne serait ce que pour quelques jours, le temps que la crise ne lui passe.

Mais notre bon homme arrive à défaire les nœuds et des fois même à casser le mur de « cette prison de circonstance ».

Par quelle magie ? Se demandent ses proches à chacun de ses exploits.

L’autre jour, c’est le jeune soudeur du milieu qui a fait les frais de son énième crise de folie, il l’a mordu tel un chien enragé. Côtes, cuisses, avant bras de folly, le soudeur sont méconnaissables.

Conduit à l’hôpital, il lui a été signifié de débourser 30.000fcfa pour avoir la vie sauve au risque de devenir lui-même fou dans les huit jours suivant l’incident. Selon nos informations, le délai expire aujourd’hui et le soudeur n’a pas encore rassemblé les 30.000 FCFA.

Notre cher têko continue à semer la panique jusqu’au jour où un mini sauveur débarqua dans le bled. Il s’appelle patrick.il s’est installé dans le village et a loué une chambre dans la maison de têko le fou…

Le fou, personne ne sait quelle mouche l’a piqué. Il a eu le culot de s’infiltrer chez le nouveau venu et a tout mis sens dessus dessous.

Revenu le soir du boulot, le cher Patrick, ne pouvant contenir sa colère, est allé lui demandé le pourquoi il a agit de la sorte ? Il n’a pas eu le temps de terminer sa phrase, quand le premier coup de poing est parti ; et bonjour la bagarre.

Heureusement Patrick  a pris le dessus et a donné à têko, le fou une raclée bien méritée selon les habitants de Goumou Kopé qui ont poussé un véritable ouf de soulagement.

Les deux bagarreurs furent convoqués le lendemain chez le chef de la localité, ce dernier a dit le droit, le fou s’étant infiltré chez Patrick sans une autorisation préalable de ce dernier est bien coupable.

Aux dernières nouvelles il est ligoté et la famille s’active à lui trouvé un couvent vaudou pour tenter une nouvelle thérapie. Bonne chance à  têko.

 

 

 

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :