Le ras-le-bol des expropriés de Lomé 2

12 03 2009

Les victimes veulent rencontrer Faure Gnassingbé

          La construction du Palais Présidentiel de Lomé 2 avait nécessité beaucoup d’espace. Outre le domaine foncier devant abriter le Palais, des raisons relevant de la sécurité du Chef de l’Etat ont été évoquées pour confisquer aux propriétaires terriens de la zone, plusieurs hectares de terres. Des gens qui vivaient ou travaillaient tranquillement la terre dans le périmètre sollicité ont été tout simplement dépossédés de leurs biens. Depuis, ils ont tout perdu et vivent dans la galère.

 

(faure gnassingbé)

(faure gnassingbé)

 

Lire le reste de cette entrée »