Les togolais auront du mal à étancher leur soif.

4 04 2009

 

La nouvelle a coupé le souffle à plus d’un. La brasserie BB a procédé à une augmentation du prix de ces boissons alcoolisées et gazeuses.

guinness

Comme raison, la société évoque l’augmentation de la fiscalité. Hors nous savons que c’est l’état togolais qui fixe les règles du jeu. En sommes, c’est encore l’état togolais qui a décidé d’empêcher les togolais de se rafraîchir.

Que restent ils au peuple togolais ? Rien du tout.

Sous Gnassingbé père déjà, après la dévaluation du franc CFA, malgré que les salariés des autres pays d’Afrique ont vu leur salaire augmenté, les pauvres togolais ont gardé intact leurs infimes dus.

Sous le fils, la situation s’est aggravée avec une cherté pas possible  de la vie.

L’augmentation des prix des produits de premières nécessités que sont les céréales, l’huile, le lait, le sucre etc. est un exemple patent, sans faire mention de tout ce que le pays possède et qui est géré comme un héritage et partagé comme tel entre une minorité de togolais.

La gestion du port, de la SOTOCO, de Togo Telecom, de Cimtogo, pour ne citer que ces sociétés là.

Non content d’avoir retiré le maximum et le minimum aux pauvres citoyens, les gouvernants vont jusqu’à les empêcher de boire leur coca ou fanta habituel.

Pour s’acheter une boisson BB dorénavant il faut avoir entre 225 et 875 FCFA en moyenne. C’est cela les 20 plus dont parlait Faure Gnassingbé au cours de sa campagne ? Du blabla pour amuser la galerie.

A Abuja par exemple avec 300 FCFA vous avez votre bière, grand modèle.

Nos dirigeants veulent voir les togolais quémander encore plus comme cela l’achat de consciences pour la présidentielle de 2010 ne posera aucun problème.

Déjà que les gens ont difficilement un repas par jour, les dirigeants eux s’offrent des dîners et déjeuners de rois, avec du champagne, du vin, du caviar.

 

La brasserie pour revenir à elle, souligne que cette augmentation est faite d’un commun accord avec l’association togolaise des consommateurs. Une autre coquille vide qui pense à tout sauf aux togolais, une hausse de prix élaborée avec l’accord des syndicats des grossistes et détaillants qui n’ont pas voix au chapitre, et enfin une tarification faite avec l’aval du ministère du commerce. Cela n’étonne guère les togolais quand on sait que c’est ce ministère qui a fait semblant de diminuer le prix des produits pétroliers avec des arguments aussi bizarres que les nouveaux prix appliqués.

A défaut des boissons les togolais, nous l’espérons ne verront pas le prix de l’eau augmenté.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :