Alerte ! Les gourous de la mort sévissent.

7 04 2009

Un phénomène pas aussi nouveau que ça, mais terriblement destructeur, fait des ravages au sein de la gent féminine. La mort de plusieurs artistes, notamment celle de Joëlle C ou même d’Affo Love, serait liée à ce fléau terrifiant. Pour entretenir leur puissance et leur fortune, de grandes personnalités du pays demandent à déféquer ou à uriner sur des filles, en échange de fortes sommes d’argent.

 Ce phénomène qui tue les femmes

En Côte d’Ivoire, chaque jour qui se lève apporte son lot de rumeurs et d’informations les unes aussi fantaisistes que les autres. Mais ce qui est remarquable, c’est que ces bruits de couloir et de rue se sont, très souvent, avérés vrais. Aujourd’hui, le phénomène qui secoue la société ivoirienne en général et le landerneau du show-biz en particulier, c’est la propension de certaines personnalités du pays à vouloir satisfaire leurs besoins naturels sur les artistes féminins. Les cibles de ses hommes peu scrupuleux sont principalement les chanteuses et les filles dans la fleur de l’âge. Le sujet est très sensible et même tabou. Mais, Prestige Mag met le pied dans le plat.

 joelle

 

 

 

 

 

Joëlle C, la vraie cause de sa mort

 

 Le mystère continue toujours de planer sur la cause réelle du décès de la talentueuse Joëlle C., disparue le 14 février 2008. Selon les sources médicales, la chanteuse  aurait été emportée par une insuffisance rénale tardivement diagnostiquée. Version que battent en brèche plusieurs autres sources officieuses. Si, sur la place publique, on lie le décès de Joëlle C au SIDA, des médecins révèlent qu’en réalité, aucun diagnostic n’a pu établir, de façon exacte, le mal dont souffrait l’artiste. Pour ces médecins, on ne meurt pas “comme ça” d’une insuffisance rénale, du SIDA encore moins d’une déception amoureuse. Aux yeux de personnes averties, la cause de la mort de Joëlle est à rechercher dans le mysticisme. “Je suis l’ami d’un médecin qui suivait Joëlle. Malgré tous les tests et analyses, il n’était jamais parvenu à détecter avec exactitude le mal qui rongeait l’artiste. Je pense que Joëlle a été victime d’un mal mystique « , confie avec certitude, R K.  Mais, le mal mystique qui a emporté Joëlle C serait très loin de la sorcellerie classique. Indexée par certaines personnes suite au décès de Joëlle, la mère de la chanteuse n’aurait donc rien à voir avec la mort de sa fille. Nos enquêtes révèlent  que l’ex-choriste de Gadji Celi a été victime de ce fameux phénomène des temps nouveaux. Cette faucheuse qui fait des victimes au sein des populations féminines, tout en silence.

 affo

A-t-elle acheté sa mort ?

De hautes personnalités et richissimes hommes du pays défèquent ou urinent sur les filles, en contrepartie de fortes sommes d’argent. Ces personnalités sont nombreuses et connues par plusieurs personnes du milieu. Celle qui aurait été à la base du malheur de Joëlle C, serait un haut responsable d’une société de téléphonie cellulaire. Ce dernier serait un jeune premier très populaire dans le milieu sportif. “Il était l’amant de Joëlle. Un jour, il a demandé à satisfaire ses besoins naturels sur le corps de la chanteuse. Joëlle a  longuement hésité avant de céder après qu’il lui ait fait une proposition financière difficile à refuser. C’est quelque temps après que Joëlle a commencé à se sentir mal. Malgré tous les soins qui lui ont été administrés, elle n’a jamais recouvré la santé. Consciente de l’acte qu’elle avait commis, elle a décidé de se confier à son pasteur à Koumassi”, confie l’une de nos sources. La suite, on la connaît. Joëlle C n’est cependant pas la seule victime de cette pratique abominable de plus en plus courante. L’une des autres grosses victimes serait Affo Love. Le mal qui a provoqué la mort de la star béninoise présentait en effet, en de nombreux points, beaucoup de similitudes avec celui qui a emporté la chanteuse ivoirienne. Est-ce un hasard ?

Qui sont-ils ?

On pourrait les affubler de cette appellation : “Les gourous de la mort”.  En effet, quel nom peut-on attribuer à ces gros bonnets du pays qui, de par leurs actes sataniques, causent la mort d’innocentes personnes ? Toujours est-il que les personnalités qui s’adonnent à de telles pratiques sont bien connues. Les avis, multiples, se rejoignent sur leur identité. Nous ne citerons pas leurs noms. Mais, sur la liste de ces gourous, se trouvent notamment un ancien journaliste vedette de la RTI , un ministre actuel et un patron d’une société de téléphonie mobile. Le journaliste en question a magistralement présenté, pendant des années, le journal télévisé avant d’occuper de hautes fonctions à la Maison bleue. Le ministre est un acteur majeur du show-biz ivoirien tandis que le patron de téléphonie mobile est, lui, influent dans la sphère footballistique de notre pays. Au cours de nos enquêtes, leurs noms sont constamment revenus. La liste n’est pas du tout exhaustive. Les gourous de la mort, on les compte par milliers. Ils se recrutent pour la plupart dans le monde politique et celui des affaires.

Comment procèdent-ils ?

Pour assouvir leur dessein lugubre, ces gros bonnets passent par la case de la drague classique. Leurs proies, ils les “chassent” généralement dans le milieu de la musique, notamment au sein des jeunes chanteuses. Souvent avides de gloire et de fortune. Une fois qu’ils réussissent à établir une relation de confiance avec leurs cibles qu’ils bombardent de cadeaux faramineux, ils passent à la vitesse supérieure. Ainsi, au cours d’un rapport sexuel, ils demandent à déféquer ou à uriner sur leur partenaire. Certains font passer cet acte dégoûtant pour leur fantasme sexuel. Si les filles en question opposent un refus, ils leur proposent de très fortes sommes d’argent. Des chanteuses nous ont fait des témoignages édifiants. C’est le cas d’une chanteuse à qui l’un d’eux a récemment fait une telle offre. Mais, elle avoue l’avoir gentiment déclinée. Les chanteuses ne sont cependant pas les seules proies des “gourous de la mort”. Ils frappent aussi en plein cœur de la population. Des filles nous ont ainsi révélé avoir été déjà sujettes à de telles propositions insensées. N.B est étudiante en psychologie à l’université de Cocody. Elle témoigne. “Je sortais depuis un moment avec un grand nom du pays. Il est marié. C’était l’amour fou entre nous. Et, il ne cessait de me couvrir de cadeaux. Mais, un jour, au moment où on devait faire l’amour, il a demandé à c… sur moi. Dépassée, j’ai refusé. Il m’a alors supplié en me proposant la somme de 10 millions de F. Mais, je suis restée sur ma décision. Il s’est alors fâché et a essayé de m’intimider. Mais je n’ai pas cédé. Deux jours après, je voulais accepter sa proposition et prendre les 10 millions. Mais, quand je l’appelais, il ne répondait plus”. Aujourd’hui, N.B ne regrette pas sa fermeté, même si elle avoue avoir éprouvé un profond regret durant les premiers jours. “Franchement, j’ai regretté les 10 millions. Mais, quand j’ai expliqué ce qui s’est passé à ma mère, elle a fondu en larmes et m’a félicitée pour avoir décliné la proposition de mon gros bonnet. Elle m’a enlacé en sanglotant. Et elle m’a dit. Cela t’aurait conduite à la mort ma fille”.  L’expérience vécue par Mlle A.D est encore plus dramatique.

 

Peur dans la ville

C’est sa meilleure amie, S.K, qui raconte la mésaventure qu’a vécue sa camarade. “A.D va très mal ces jours-ci. Malgré les efforts qu’on fait, son état ne s’améliore pas. Moi, je soupçonne fortement son amant. Au fait, ma camarade sortait avec une grande personnalité du pays. Moi-même, je l’enviais parce que le monsieur lui offrait tout ce qu’elle voulait. Il y a un mois, A.D m’a confié que son amant lui avait demandé d’uriner sur lui après qu’ils aient fait l’amour. On a bien ri. Mais, c’est depuis ce temps que ma camarade est tombée malade. Moi, je pense que sa maladie est liée à ce que lui a fait faire son amant. Si elle ne recouvre pas la santé, je vais prendre le risque de le dénoncer à la police. Ou je le citerai dans les journaux”. Mais en attendant,  A.D continue de souffrir. Et, d’autres filles, aguichées par  la vie facile, croiseront certainement le chemin de ces fameux “Gourous de la mort”. L’alerte est donnée. A chacune de prendre ses précautions.

Ça rend puissant !

Notre enquête nous a amenés à solliciter les services d’un guérisseur afin d’en savoir un peu plus sur cette pratique odieuse.  D.S, marabout et exorciste, est très sollicité par bon nombre de footballeurs, d’artistes et de personnalités ivoiriens. Son “cabinet”, sis à Abobo BC, ne désemplit jamais. D.S est un initié pur et dur des affaires occultes.  Le phénomène des “Gourous de la mort” ne lui est pas du tout inconnu. Il en sait beaucoup. Mais, il se montre très peu bavard sur le sujet. D.S a ainsi reconnu que “ça existe vraiment”. Avant d’expliquer. “C’est une pratique que certains féticheurs conseillent à leurs clients.  Soit, la personne défèque sur sa copine ou il demande à ce qu’elle défèque sur lui. Ça peut paraître dégoûtant mais, je vous assure que c’est un moyen infaillible pour avoir de la puissance et pour consolider sa richesse”. Evidemment, cela n’est pas sans conséquence pour la fille qui accepte d’être le réceptacle de ces déchets. Le mage le reconnait d’ailleurs. “La fille qui accepte de se faire c… dessus, est, dans 98% des cas vouée à la mort. Ça peut prendre du temps. Mais, elle finira par mourir”, confie-t-il avec une pointe de cynisme. A la question de savoir si lui-même a déjà conseillé de telles pratiques à “ses clients”, D.S répond par la négative. Avant d’ajouter hilare. “Vous les journalistes, vous parlez trop. Et, vous voulez tout savoir. Je pense que je t’ai tout dit. Tu peux maintenant partir”. Sur ce, nous quittons sa demeure.

 

Réalisée par Abdoul Kapo


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :