Les gouvernants togolais face au problème de l’ethnicisation.

7 04 2009

(faure gnassingbé)

(faure gnassingbé)

Le déclic est venu du journal focus infos qui a osé dire tout haut ce que les togolais pensaient bien bas. « Focus info » a osé aborder la question de l’technicisation de la vie socio politique du Togo dans un article au titre assez évocateur, « mon meilleur ami s’appelle  Amouzou ». Avec un récit et une liste nominative qui met en exergue comment l’appareil de l’état est dominé par les gens d’une certaine ethnie, d’un certain clan.

 

Pourquoi les autorités au lieu de l’admettre veulent par personnes interposées dire que les confrères par leurs écrits prônent la haine.

Il est temps qu’on se dise certaines vérités. La vie politico social de notre cher Togo est de plus en plus ethnicisée.

Il suffit de faire un petit tour au Casef, dans nos ministères, dans notre administration de façon générale pour constater que c’est une ethnie en majorité qui officie dans ces sphères.

Le problème est visible tel le nez au milieu de la figure et les autorités préfèrent que le tout le monde  se taise comme si de rien n’était.

C’est le moment où ne jamais d’en parler, d’accepter ce fait et de penser à rectifier le tir pour le bonheur du peuple togolais que Faure Gnassingbé dit vouloir réconcilier à tout prix.

On ne peut réussir un tel processus en continuant de mentir et en faignant de ne rien voir, de ne rien entendre.

On se rappelle qu’aux derniers concours de recrutement dans la fonction publique, il est demandé aux candidats de mentionner leur région de provenance. La presse en ce temps à tirer la sonnette d’alarme sur cette forme de discrimination. Les autorités bec et ongle se sont défendus maladroitement.

En réalité l’ethnicisation  s’aggrave sous Faure Gnassingbé avec un entourage de plus en plus  clanique. Il suffit de lire la liste nominative de ceux qui travaillent à la présidence de la république qu’a publiée  « focus infos ».

Sous Gnassingbé Eyadema il y a ethnicisassions c’est vrai, il en est d’ailleurs le géniteur, mais les premières années de sa prise de pouvoir  ses collaborateurs de la présidence venaient de tous horizons. On se rappelle encore des noms comme Amégbo, Laclé, Bonin, Panou, Barqué, Eklo etc.…

Regardez bien l’entourage de Faure et vous comprendrez que l’ethnicisassions à élit domicile chez nous et en parler ne fera que faire prendre conscience à ceux qui continuent à alimenter un tel fléau.


Actions

Information

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :