Et ca fait patatras chez les Gnassingbé.

14 04 2009

La nuit du dimanche à lundi a été très chaude à la résidence de Kpatcha Gnassingbé. Et là c’est les faits, personne ne peut plus dire que les deux frères n’ont aucun problème.

(kpatcha gnassingbé)

(kpatcha gnassingbé)

 

 Les rumeurs de puis plusieurs mois parlent de fortes inimitiés entre Kpatcha et Faure et certains journalistes togolais ont mis les pieds dans les plats en les relatant dans leurs colonnes contre la foudre d’une partie des caciques du pouvoir qui estimaient que même si ces informations sont vraies, elles sont d’ordre familial et doivent être traitées comme tel. Autrement dit le linge sale se lave en famille.

(faure gnassingbé)

(faure gnassingbé)

 

 

La presse l’a alors bouclé quelques mois et puis Patatras, échanges de tirs entre les éléments des forces d’intervention rapides (FIR) sous la direction du beau frère de Kpatcha et les gardes de ce dernier. Au moins 04 heures de fusillades selon les habitants du quartier.

Les motifs sont diamétralement opposés. Pour le procureur de la république il s’agit d’une atteinte à la sûreté de l’état.

Lire le reste de cette entrée »





Les réactions fusent suite à la décision de la cour constitutionnelle.

14 04 2009

La cour constitutionnelle togolaise a invalidé depuis le 09 avril la modification de l’article 32 par les députés de rassemblement du peuple togolais, parti au pouvoir. Concernant l’article 21 également modifié, l’institution estime qu’elle est conforme aux lois de la république et donc à la constitution. Les réactions se multiplient déjà.

(agbéyomé kodjo)

(agbéyomé kodjo)

 

 

 

Pour Messan  Agbéyomé  Kodjo, le président  de  OBUTS, cette décision vient à point nommer et bloque le parti au pouvoir dans ses manœuvres. Il appelle toute la classe politique à plus de vigilance surtout que la CENI, de Potopéré ne peut plus être ressuscitée.

 

 

Lire le reste de cette entrée »