Déjà 4ans de présidence pour Faure Gnassingbé.

1 05 2009

Pour certains observateurs de la vie politique togolaise il faut laisser le fils du père aller au bout de son mandat avant de faire le bilan de sa gestion du pays. Nous autres estimons que entre quatre ans et cinq ans il n’y a pas grande différence et ce qu’on n’a pas pu faire en quatre ans on ne peut le faire au cours des douze mois restants.

(Faure Gnassingbé)

(Faure Gnassingbé)

Juste pour relever que depuis que le fils du père est au pouvoir rien n’a changé soutiennent de nombreux togolais. L’intéressé lui-même estime que le bilan n’est pas nul.Faure soutien avoir fait de l’école primaire gratuite, il mentionne la gratuité des ARV (anti rétro viraux), pour les séropositifs et quelques travaux dans le domaine des infrastructures sont entamés.

 Malheureusement sur les points mentionnés ci-dessus il y a insuffisance.

La gratuité de l’école sans tenir compte des effectifs pléthoriques quand on sait que l’état n’a pas construit beaucoup d’établissement scolaire, sans oublier les nombreuses revendications des enseignants on peut dire que cette mesure n’a pas été bien pensée et le gouvernement a raté le coche.

 Pour les ARV personne ne nous dit si la gratuité est à vie ou pour un temps.

Et le risque de pénurie n’est pas à négliger. Mais il se murmure de plus en plus que c’est la banque mondiale et quelques partenaires qui ont financé cette gratuité.

 En matière d’infrastructures routières le Togo est vraiment le dernier et qu’on règle le problème une fois pour de bon surtout que ce ne sont pas les sous qui manquent, Faure et son équipe sont là à mettre du latérite sur les routes créant ainsi d’autres problèmes de santé publiques sans précédent.

On attend que le guide libyen annonce qu’il vient à Lomé pour faire du saupoudrage sur nos routes.

Pendant qu’au bénin et au Ghana voisin les routes se construisent nuit et jour, nos dirigeants restent les bras croisés et pensent qu’il suffit de s’acheter des Maybach et des Jaguar et  le problème est réglé.

Et cela précisément si Faure n’a pu le faire en quatre et bien il ne peut que faire du bricolage avec la dernière année de son mandat.

C’est vrai qu’il mentionne aussi le concours de recrutement dans la fonction publique avec plus de quatre milles nouveaux recrus, mais il oublie de souligner que les togolais pensent que c’est un concours de « mèdèfrèrisme » surtout que les autorités ont demandé de faire mention de la préfecture ou de la région d’origine. Si ce n’est de la discrimination à l’égard de certaines régions cela lui ressemble beaucoup.

Et donc depuis quatre ans que Faure Gnassingbé est proclamé président de la république dans les conditions que vous savez, au moins 500 à 1000 morts sans oubliés les blessés, les déplacés et les milliers de réfugiés, l’une des élections les plus sanglante de l’histoire de ce rectangle de pays de 56.600 km2 de superficie.

Et donc depuis quatre ans les togolais n’arrivent pas à se soigner convenablement, ils n’arrivent pas à se nourrir, ni à se loger, ils ne peuvent circuler librement puisque l’insécurité est courante et les bandits opèrent à visage découvert sans que l’équipe Faure houngbo ne s’en offusque.

Et donc les 38 ans du père, ajoutés au 4ans du fils soit 42 ans sont une véritable gâchis au nom du parti du père en fils, le RPT.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :