« Je suis libre », les premiers mots de Nicolas Lawson.

2 08 2009
(nicolas lawson)

(nicolas lawson)

Le patron du PRR, le parti du renouveau et de la rédemption en pleine mésenvature depuis quelques jours vient d’être libéré sous caution.

Dans une interview qu’il a accordé exclusivement à légende FM, Nicolas Lawson soutien avoir été victime d’un complot, d’un traquenard et qu’il n’a pas été vigilant. Il accuse celle qui a déposé une plainte contre lui pour escroquerie de sorcière au service du diable.

Quant à sa candidature pour la présidentielle de 2010, le monsieur dit sans hésitation, « absolument, je serai candidat et je suis le seul capable de relever ce pays ». Lire le reste de cette entrée »