Lettre ouverte du président bolivien sur la situation des sans-papiers.

23 01 2010

(evo morales)

Le président de la République de Bolivie Evo Morales a rédigé cette lettre ouverte dirigée aux députés européens en réaction à la « Directive retour » que le Parlement européen doit approuver le 18 juin. Ce texte de loi prévoit l’allongement des périodes de détention avant expulsion (jusqu’à 18 mois) pour les migrants sans papiers dans les pays de l’Union européenne (UE). La directive a bien été votée le 18 juin, avec notamment l’appui de 11 eurodéputés socialistes français dont Michel Rocard et Harlem Désir.


Jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Europe était un continent d’émigrants. Des dizaines de millions d’Européens partirent aux Amériques pour coloniser, échapper aux famines, aux crises financières, aux guerres ou aux totalitarismes et à la persécution des minorités ethniques. Lire le reste de cette entrée »