La cour constitutionnelle du Togo regarde toujours dans la même direction.

18 03 2010

Sans grande surprise, la bande à Aboudou Assouma balaie d’un revers de la main les différents recours demandant l’annulation pure et simple du scrutin du 04 mars dernier. Une attitude contraire de la  part de notre fameuse cour, serait trop beau pour être vrai et donc comme les togolais s’y attendaient le fils, Faure Gnassingbé, n’étant pas différent  du père, Eyadema Gnassingbé, la cour constitutionnelle maintenant et éternellement est créée pour proclamer le même clan, la même famille président de la république.

Pendant près de deux heures d’horloge, toute honte bue, le président de la cour a joué à la comédie d’une cour constitutionnelle qui essayait par des contorsions bizarres de démontrer que telle requête est irrecevable, tel recours est rejeté , prenant à témoin les textes en vigueur.

Les togolais n’ont pas besoin d’être des magistrats chevronnés pour comprendre que ce scrutin fait partie de l’un des plus frauduleux que le Togo ait connu.

Ça fait  pitié de voir des soi-disant personnalités, magistrats, députés, ministres, responsables politiques, toutes du même bord narguer les togolais par leur attitude, propos à cette séance de la proclamation définitive de la frauduleuse de 04 mars dernier.

 Le Togo est pris en otage par des individus dépourvus de toute humanité, qui sont capables de tuer même ce qu’ils ont de plus chers pour sauver leurs intérêts.

Voilà des personnes qui ont érigé le vol, les achats de conscience, les intimidations,  en qualité et moyen pour rester impunément au pouvoir. Et ils ont le culot de  soutenir bec et ongles qu’ils ont gagné à la régulière. Quelle éducation donnent-ils à leur progéniture ? Quelle bassesse d’esprit, surtout que la fraude cette fois-ci s’est passée à bord d’un avion, loin des yeux indiscrets où les présidents de CELI ont tronqués les vrais procès verbaux contre de l’argent.

Le Togo, est aux mains d’une véritable mafia, qui n’a que faire des élections transparentes, bref du jeu démocratique pour permettre aux gouvernés de vivre décemment comme leurs voisins immédiats du Ghana et du bénin.

Ceux qui espéraient un miracle d’aboudou assouma, doivent se rendre compte que le monsieur n’est pas encore mûr pour penser à demain, à l’avenir de ses enfants, qui auront tôt ou tard à porter ce passif si lourd, négatif et machiavélique.

Tenez vous bien, tous ces barons ne cessent de choyer leurs enfants et de jurer sur leur tête, soutenant que c’est ce qu’ils ont de plus chers au monde.

Et les enfants des autres qui on du mal à se nourrir, à se vêtir, à s’instruire, à trouver du travail, comptent-ils pour du beurre?

La cruauté des dirigeants de ce petit pays qui a pourtant tout pour voir tout ses et filles vivres normalement, dépasse l’entendement humain.

Jusqu’à quand serons-nous sous le joug de ce clan satanique qui s’empare de tout et de tout le monde, du moins les âmes faibles qui ont toutes cédées à coup de quelques espèces sonnantes trébuchantes.

Jusqu’à quand le bon dieu ?  vas- tu nous laisser mourir sans qu’on ne voit une lueur d’espoir?

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :