Togo, le silence assourdissant du président propulsé.

2 04 2010

Depuis la mascarade électorale du 04 mars 2010 au Togo, aucun communiqué, aucun message, aucun discours du président proclamé ou de son porte parole.

Fait tout à fait extraordinaire qui n’est remarqué que sur la terre de nos aïeux.

Mais ce silence du fils du père est plus qu’évocateur.

on se rappelle qu’à l’élection du très respecté et respectable Barak Obama, il n’a pas attendu desheures pour dire merci à ces américains qui ont porté leur voix sur lui et rappelé à ceux qui ne l’ont pas voté qu’il sera le président de eux tous, de tous les américains. C’est cela la marque des grands hommes, des vrais. A moins qu’on soit toujours à l’époque de « c’est l’armée qui m’a proposé ce job ». Lire le reste de cette entrée »





Togo, MEMORENDUM DU RASALT.

2 04 2010

De la gestion pacifique du contentieux électoral à la commémoration consensuelle du jubilé de l’indépendance du Togo. 
 
 
Depuis la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 04 mars 2010, la classe politique  togolaise s’enlise au jour le jour dans une crise politique inquiétante.  

En effet, la proclamation des résultats de l’élection présidentielle de 2010, donnant le candidat du Rassemblement du Peuple Togolais, Faure Essozimna GNASSINGBE vainqueur, est contestée par certains partis politiques. Comme conséquence, un collectif de partis d’opposition et d’associations regroupés au sein du FRAC (Front Républicain pour l’Alternance et le Changement) avec le soutien de OBUTS (Organisation pour Bâtir dan l’Union un Togo Solidaire) organise régulièrement des manifestations pour  contester selon eux « la censure de la vérité des urnes » ou pour dénoncer les arrestations arbitraires et les détentions abusives de leurs militants avant, pendant et après le scrutin du 04 mars 2010.   Lire le reste de cette entrée »





Mémorandum de Synergie Togo sur les élections présidentielles 2010

2 04 2010

Sur le thème 14 février et le 17 Octobre 2009, un cycle de trois conférences relatives aux conditions de transparence des élections présidentielles de 2010. Ces conférences ont réuni, autour des problématiques relatives aux trois étapes du processus électoral, des représentants des organisations de la société civile, ceux des partis politiques, de la diaspora et des invités spéciaux actifs dans le monde politique ou associatif au Togo. Synergie-Togo s’est attaché à libres, transparentes et démocratiques. laquelle pour que des élections soient acceptées par tous et que la victoire du gagnant soit reconnue par tous les concurrents, doivent être acceptables et acceptées par tous Malheureusement, force est de constater que toutes les étapes de préparation, de déroulement et de restitution des résultats des élections présidentielles du 4 mars 2010 ont été méthodiquement viciées et bâclées et que la tenue du scrutin est loin de répondre aux enjeux liés à la crise politique née des élections controversées de 2005 par lesquels Mr Faure Gnassingbé est arrivé au pouvoir. Sur le suivantes : Lire le reste de cette entrée »