Togo, MEMORENDUM DU RASALT.

2 04 2010

De la gestion pacifique du contentieux électoral à la commémoration consensuelle du jubilé de l’indépendance du Togo. 
 
 
Depuis la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 04 mars 2010, la classe politique  togolaise s’enlise au jour le jour dans une crise politique inquiétante.  

En effet, la proclamation des résultats de l’élection présidentielle de 2010, donnant le candidat du Rassemblement du Peuple Togolais, Faure Essozimna GNASSINGBE vainqueur, est contestée par certains partis politiques. Comme conséquence, un collectif de partis d’opposition et d’associations regroupés au sein du FRAC (Front Républicain pour l’Alternance et le Changement) avec le soutien de OBUTS (Organisation pour Bâtir dan l’Union un Togo Solidaire) organise régulièrement des manifestations pour  contester selon eux « la censure de la vérité des urnes » ou pour dénoncer les arrestations arbitraires et les détentions abusives de leurs militants avant, pendant et après le scrutin du 04 mars 2010.  

En réponse à  ces actions, le parti au pouvoir, le RPT (Rassemblement du Peuple Togolais), épaulé par les associations de soutien à leur candidat se sont lancés dans une campagne de réponse aux diverses manifestations de l’opposition à travers des marches ou des déclarations publiques. 

Cette guerre médiatique et ces manifestations de rue organisées par l’opposition et le RPT sont à la base d’un climat d’incertitude, de méfiance et de début de violences  généralisées.

Ne devons nous pas être inquiets de cette tension montante ? 

Pour le RASALT (Réseau d’Action Sur les Armes Légères au Togo), la résolution pacifique de cette crise née du scrutin du 04 mars 2010 serait possible si tous les acteurs jouent à la retenue. Aussi propose-t-il comme contribution au maintien d’un climat politique et social apaisé les recommandations suivantes: 

Au gouvernement:

  • mettre fin à la vague d’arrestation des militants et sympathisants de l’opposition
  • libérer sans délai et sans condition toutes les personnes arrêtées dans le cadre du processus électoral de 2010
  • continuer le dialogue avec les contestataires des résultats dans un esprit de cohésion nationale
  • demander aux représentants du pouvoir central plus de modération et d’impartialité dans l’exercice de leur fonction
  • associer la classe politique togolaise à l’organisation des festivités marquant le cinquantième anniversaire de l’indépendance du Togo dans le but de renforcer l’esprit de dialogue entre les filles et les fils du Togo

 

Aux partis politiques,

  • observer une trêve politique afin de faciliter l’organisation consensuelle des festivités des 50 ans de notre accession à l’indépendance
  • entretenir un dialogue franc et sincère sur toutes questions d’intérêt national

 

A la presse :

  • continuer à traiter les informations avec professionnalisme et ceci dans le respect des règles de la déontologie de la presse et de l’éthique
  • contrôler et maitriser les émissions interactives et de débat afin de prévenir chez les invités et auditeurs la tenue des propos incendiaires et malveillants

 

En résumé, le RASALT demande à tous les protagonistes sociopolitiques de continuer les discussions afin de parvenir à une trêve politique du 10 au 30 avril 2010 avec l’effectivité de la libération de tous les détenus liés au scrutin présidentiel. Cette trêve sera mise à profit pour célébrer de façon consensuelle le cinquantenaire de l’indépendance. Le RASALT en appelle aussi à la tolérance et au sens civique de la population. 

Le RASALT, dans cette action, se propose d’apporter sa contribution active et permanente afin de prévenir ou d’endiguer toutes violences liées à l’utilisation abusive des armes légères et de petit calibre.  

Le RASALT, par la présente réitère son appel au désarmement de toutes les milices conformément à l’esprit de la recommandation du rapport des nations unies rendu public au lendemain de l’élection présidentielle de 2005.  

  •  
    •  
      •  
        •  
            Fait à Lomé le 29 mars 2005
  •  
    •  
      •  
        •  
            Le Président, 
             
  •  
    •  
      •  
        •  
            AKLAVON Kokou Félix 

Lite des associations membres du RASALT

 Association Chrétienne des Elèves et  Etudiants du Togo

Association pour la Formation  et l’Action au Développement

Action et Gestion des Insuffisances et Initiatives

Amnesty international Togo

CALYPSO

Cercle des Jeunes pour une société de  Paix 

Carrefour de développement

Confédération syndicale des travailleurs du Togo

Frères Agriculteurs et Artisans pour le Développement

Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo

Institut des Technologies de l’Information et de la Communication pour le Développement

Ligue Internationale pour mes Droits de l’Enfant

Mouvement Africain pour la Justice et la Solidarité 

Organisation Technique d’Intermédiation Sociale

Perspectives Actions Utiles

Regard sur l’humanité

Réseau des Journalistes pour des Élections Pacifiques Libres et Transparentes

Solidarité  et Action pour le Développement Durable

West Africa Network for Peace building

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :