De quoi les togolais sont-ils coupables ?

11 05 2010

Depuis la réélection de Faure Gnassingbé, pour ne prendre que cet exemple récent, les togolais assistent à une recrudescence de la violence mieux  les togolais sont victimes d’une violence excessive de la part de ses propres police et gendarmerie. Plus que de la violence on y lit une certaine haine de la part des corps habillés dans leur relation sans doute conflictuelle avec les civils.

Dernier incident en date, la mort du jeune Zémidjan man et de la jeune dame (qui serait enceinte) que ce dernier transportait et qui ont périt par la faute des corps habillés.

De nos recoupements, c’est au petit matin de ce 08 mai, vers les 04h30 que l’incident s’est produit dans les environs du restaurant « OKAVANGO », non loin de « FIFTY FIFTY », l’une des artères de Lomé très animée les week end.

Il serait reprocher au conducteur de la moto de n’avoir pas la nouvelle plaque d’immatriculation et c’est pour cette raison qu’après une rallye qui ne dit pas son nom pour échapper aux tous puissants dieux du Togo que sont nos forces de l’ordre qu’un citoyen perde la vie sans que ces derniers ne s’en émeuvent.

Au Togo, un citoyen pourvu qu’il porte l’uniforme de la police ou de la gendarmerie peut tabasser  jusqu’à ce  que mort s’en suive un autre qui a la malchance de n’avoir pas sa tenue.

Qu’est ce qui pourrait expliquer que pour une plaque d’immatriculation que la plupart de ces forces de l’ordre n’ont d’ailleurs pas, qu’on puisse pousser un pauvre citoyen togolais de sa moto jusqu’à ce que son crâne se fende et qu’il meurt sur le champ ?

Comment l’expliquer, si ce n’est de la haine qu’on éprouve à la vu d’autres frères togolais parce que pour certains tous ceux qui sont dans la capitale méritent d’être volés, violés, tabassés, tués pour avoir le culot de protester tous les samedis contre la réélection du fils du père ?

Pour ceux qui évoquent l’hypothèse d’un accident, disons d’accord mais alors qu’ils nous expliquent pourquoi après l’accident nos forces de l’ordre n’ont pas eu un comportement humain en voulant porter secours aux victimes et qu’on a jugé bon de pulvériser tout le quartier de gaz lacrymogènes et d’avoir le culot de prendre les motos d’autres togolais et d’avoir le toupet de vouloir partir avec le corps sans vie du jeune homme  ?

Admettons que la raison de l’accident ne tient pas. De quoi les togolais sont-ils autant coupables pour qu’à leur seul vue les forces de sécurité soient animer d’une volonté de les éliminer ou de leur faire mal. C’est de la haine tout simplement.

On se rappelle encore de ses propos que certaines militantes du FRAC ont rapportés au cours de leur récent séjour à la gendarmerie. «  Quand vous manifestez vous nous montrer vos fesses non, vous allez voir ? », « tant que l’armée sera armée au Togo, l’opposition ne viendra jamais au pouvoir » et dire que le jour de la prestation de serment on a entendu des idioties du genre, «  c’est la soumission de l’armée républicaine à son chef suprême » foutaise… où est l’armée républicaine ? Celle qui en veut aux citoyens qu’elle est censée protéger à mort ?

On se rappelle également qu’il y a quelques jours des jeunes qui regardaient un match de football ont été ramassés pour le motif à couper le souffle, «  ce sont eux qui font les marchent les samedis ».

Que veut on dire aux togolais, qu’ils n’ont plus le droit de vivre chez eux s’ils ne voient pas dans la même direction que le fils ? Qu’ils n’ont pas le droit de manifester s’ils veulent le faire comme la constitution le consacre ? Qu’ils n’ont pas droit de regarder un match de football en groupe parce qu’ils ne sont pas policiers ou gendarmes ?

Les exemples de dominations sauvages, de répressions animalières, de barbaries hors normes sont légions.

Mais que ceux qui se comportent avec leurs propres frères de la sorte sachent qu’ils rendront compte un de ces jours, qu’ils ne sont pas dieu. Contrairement à ce qu’ils croient ou ce qu’on leur fait croire.

Malheureusement ils sont trop sourds pour le comprendre maintenant, sinon comment détester à ce point des citoyens qui les nourrissent, les habillent, leur achètent même les fameux gaz lacrymogènes et tout l’arsenal.

Que les dieux des aïeux sauvent la terre des aïeux.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :