LE TOGO EST-IL TOUJOURS EN CRISE ? QUE FAIRE ?

19 06 2010

Introduction

Point de vue du GRAD

De crise électorale en crise électorale, le TOGO, géré depuis plus de quarante (40) ans par le système RPT, s’installe profondément dans la crise née du déficit démocratique, et tourne le dos à son développement économique et social. Cette situation plonge le peuple dans une misère noire source de toutes les incertitudes.

      La crise actuelle constitue le point culminant d’une série de soubresauts politiques et d’occasions manquées. Les éléments essentiels de cette crise résultent du mauvais fonctionnement des institutions de la république en particulier la commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et la Cour constitutionnelle.

Même si la campagne électorale récente est qualifiée généralement de paisible, force est de constater que le processus électoral dans son ensemble, a été très mal géré. Lire le reste de cette entrée »





Togo,Peut-on accorder le bénéfice du doute à la justice ?

9 06 2010

Le procès police nationale contre liberté, forum, correcteur n’aura pas lieu ou n’a duré que quelques heures.

Après trois reports, ce 09 juin le tribunal de Lomé a connu une ambiance particulière du point de vue des discussions assez houleuses entre les parties concernées.

Au finish, le président du tribunal déclare irrecevable la plainte de la police. Pour la simple raison que ce corps n’est pas habileté a déposé plainte se référant  au code de la presse.

La plainte serait valable si c’était le ministère de tutelle qui la déposait. Lire le reste de cette entrée »





Togo,dissolution du parti d’Agbéyomé Kodjo.

4 06 2010

( la foule venue soutenir agbéyomé au tribunal)

Le pouvoir RPT et Faure Gnassingbé ont la haine chevillée au corps et la rancune tenace. Ils viennent une nouvelle fois d’en administrer la preuve.

Après avoir, grâce à quelques complicités internes tenté vainement de déstabiliser le parti, comme une sorte de punition, faisant suite au refus signifié par OBUTS au premier ministre HOUNGBO d’entrer dans son gouvernement pour avaliser le résultat électoral du 4 mars 2010, voici que le pouvoir se déchaîne à nouveau contre OBUTS et tente de le faire taire définitivement.

En effet une assignation a été signifiée dans l’après midi du 2 juin 2010 au Président d’OBUTS, Agbéyomé KODJO, à comparaître le jeudi 3 juin 2010, à 15H GMT, devant M. SOGOYOU Pawélé, Président du Tribunal de première instance de Lomé, au titre d’une procédure de référé. Lire le reste de cette entrée »