Thierry Froger dévoile ses intentions. Il tombe très mal sans doute.

1 07 2010

(t.froger)Embauché à la tête des Eperviers dans des conditions obscures, grâce à l’entregent d’agents de joueurs cupides et zélés qui ont pris en otage l’équipe nationale d football, M. Froger a eu l’intelligence de refouler des confrères comme des pestiférés.

La scène s’est passée le samedi 25 juin au stade municipal de Lomé. Attirés par ce qui devait être la dernière séance d’entraînement de l’équipe nationale, des confrères journalistes, croyant faire leur métier, se sont approchés du technicien français à la fin de l’entraînement pour recueillir des informations auprès de lui. Mal leur en a pris.

Le Français les refoula avec mépris, d’un geste violent de la main, comme pour dire « allez vous faire foutre » Lire le reste de cette entrée »





G8. Le temps n’est plus aux promesses, il faut des actions audacieuses.

1 07 2010

Amnesty International salue le rapport du G8 intitulé « Muskoka – Compte-rendu des activités » et l’engagement des pays du G8 à accroître la transparence et faire progresser l’obligation de rendre des comptes en ce qui concerne leurs efforts individuels et collectifs en vue d’atteindre les objectifs du développement. Nous saluons aussi la contribution des pays du G8 au soutien des efforts mondiaux en faveur des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Toutefois, alors que l’échéance approche, il existe un réel danger que les OMD ne soient pas atteints dans plusieurs domaines.

 Amnesty International considère que les engagements en matière de droits humains – et le devoir de tous les gouvernements de tenir ces engagements – doivent être placés au cœur des Objectifs du millénaire pour le développement pour tenir les promesses faites dans la Déclaration du Millénaire. Pour les personnes vivant dans la pauvreté, la coopération et l’assistance internationales peuvent jouer un rôle crucial pour assurer la réalisation de niveaux minima en matière de droits économiques, sociaux et culturels.

Le rapport d’évaluation fournit un compte-rendu de la contribution du G8 aux progrès réalisés dans plusieurs domaines clés du développement, tels que la santé, l’éducation, l’eau et l’assainissement. Bien que constituant un pas dans la bonne direction, l’obligation de rendre des comptes pour  les engagements pris dans le domaine du développement doit s’inscrire dans un cadre privilégiant le respect des droits humains. Lire le reste de cette entrée »