Togo, Tiken a chanté et parlé.

6 07 2010

Comme annoncé, le concert de l’artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly a tenu ses promesses. Venu pour la seconde fois à Lomé, après un bref passage à Cotonou, le show de Lomé a comblé toutes les attentes de ces milliers de spectateurs qui ont fait le déplacement le samedi 03 juillet 2010 au Palais des Congrès de Lomé.

Prévu pour démarrer à 16 du samedi 03 juillet au Palais des Congrès de Lomé, le concert du « guerrier », Tiken Jah Fakoly, a accusé un grand retard.

Tout commença vers 23h, avec en avant-première des artistes togolais dont Kézita et le groupe 100 Papier. Des passages époustouflants et émouvants de ces jeunes talents dans une chorégraphie hors pair.

Vint le moment tant attendu, dans les encablures de minuit moins, la sortie de la « voix des sans voix », Tiken Jah. Dans son accoutrement de scène, le boubou mandingue sur un pantalon de soldat avec des bottes aux pieds.

L’artiste a tout d’abord présenté ses excuses au public pour le grand retard accusé et a promis que cela ne se reproduira plus. Tout le répertoire de l’artiste a été revisité, pour le grand bonheur du public qui chantait en chœur.

Les tubes comme : « Quitte le pouvoir, Soundiata Keita, la Franceafrique, Ouvrez les frontières, Tonton d’América, Un Africain à Paris… » Ont emballé le public.

Loin de donner que du plaisir aux mélomanes, Tiken a également fait passer des messages conscients, sa vision pour une nouvelle Afrique plus forte, unie et plus indépendante. Pour Tiken , « ceux qui ont réclamé la vraie copie de l’indépendance de nos pays ont été tous assassinés ». Il a ensuite appelé la jeunesse africaine à se réveiller et prendre son destin en main, car selon lui, « « s’il y a Barack Obama aujourd’hui au pouvoir, c’est parce qu’il y avait des gens comme Martin Luther King, Malcom X… »

C’était la grande communion entre ce nombreux public et l’artiste, dans une ambiance aux musiques très engagées et accusatrices, le tout dans un décor aux couleurs jaune, rouge et vert, les couleurs de la « positive vibration ». Lire le reste de cette entrée »