faure gnassingbé porte plainte contre un journal togolais.

18 08 2010

La nouvelle est tombée cet après midi et a arraché un sourire à la plupart des confrères qui étaient présents.

Dans un pays de droit quand un citoyen estime avoir été lésé c’est son droit de saisir les juridictions. Mais qu’un chef d’état se met au niveau de la presse pour porter plainte contre un journal pour diffamation ou atteinte à l’honneur ça fait gros.

Récemment en France, le journal Marianne a traité Sarkozy de voyou de la république et le président de la république française élu au suffrage universel à la suite d’élections libres démocratiques et transparentes n’a pas eu le toupet de saisir la justice.

Et c’est dans ce Togo, petit rectangle de pays où les autorités font fi de tous ce qui lois, dissolvent les partis politiques, prennent fait et cause dans un conflit interne d’un parti en violation de tous les textes et de la constitution qu’on ose porter plainte parcequ’on se sent piétiné.

et ces milliers de togolais dont on vole les suffrages, et ces togolais jeter en prison sans aucune raison, et ces citoyens qui vivent comme des rats du fait de la mauvaise gouvernance des dirigeants, et ces 500 à 1000 morts sur lesquels ont s’est assis pour venir au pouvoir?

On en fait quoi? Et qui va porter plainte? Qui a le droit de porter plainte contre tous ceux qui mènent le pays au chaos?

Pour la petite histoire, Faure Gnassingbé a porté plainte contre notre confrère d’indépendant express, Carlos Kétohou qui est sommé de payer 100 millions de francs CFA.

Rappelons que le confrère à fait un dossier en béton sur l’autre dieu, son excellence, le ministre de l’administration territoriale et beau coup voient la main de Pascal Bodjona puisque c’est de lui qu’il s’agit dans cette plainte.

Les deux amis sont actuellement en chine et c’est un huissier qui a apporté la plainte à indépendant qui doit comparaître le mercredi prochain.

Au lieu de voir les problèmes en face et leur trouver des solutions appropriées et se met toujours dans la posture d’un dieu à qui on doit obéir au doigt et à l’œil même s’il commet la pire des gaffe.

Honte à nous au Togo.

Affaire à suivre


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :