La réaction gauche des autorités togolaises dans l’affaire de l’officier français Letondot et du journaliste togolais Didier Ledoux.

23 08 2010

(gal ayéva)

Une semaine après ce que nous appelons dans la presse l’incident Letondot Romuald Didier Ledoux, les autorités du Togo  ont enfin brisé le silence mais de la manière la plus gauche qui soit, ce qui a fait dire au confère directeur de publication du quotidien liberté que le ministère de la défense « a raté une bonne occasion de se taire ».

En effet quand on a rien d’intéressant à dire vaut mmieux la boucler. Nous autres togolais ne sommes pas étonnés, nous en avons l’habitude et c’est une attitude symptomatique de ce que les forces de l’ordre ont vis à vis des civils qu’ils sont sensés  protéger. Surtout que ces forces de l’ordre sont entretenues, par l’argent du contribuable togolais.

Nous saluons ce communiqué  qui ne nous étonne guère mais qui fait tiquer tous ceux qui ne vivent pas au Togo, qui ne vivent pas l’arbitraire et l’arrogance de certains togolais et qui ont tendance à banaliser ce qui se passe dans ce petit pays qui ne mérite pas une telle indifférence.

J’ai été contactée par un journaliste  d’une presse internationale qui me demandait ce qui pouvait expliquer le fait que les autorités réagissent de façon singulière et maladroite malgré la condamnation mondiale et unanime de l’attitude du coopérant français ?

Ma réponse a été de leur demander de contacter le fameux ministère de la défense.

Un ministère rattaché à la présidence et donc qui dépend directement du chef de l’état. Quand on sait que ce dernier est en voyage avant que le communiqué ne sorte, on se demande qui a finalement pondu cette déclaration totalement en déphasage avec la réalité des faits ?

Même si on sait que cette scène ne peut se passer entre un colonel togolais et un journaliste français, à supposer une seconde que tel est le cas, le ministère de la défense français ne peut sortir une telle déclaration incongrue, inopportune et indigne d’une si grande institution.

Mais comme notre régime militarisé doit tout à la France de De Gaulle , de chirac et de sarkozy on se plie même devant l’absurdité et on dit merci, amen alléluia à l’oppresseur. Pauvre Togo, qu’à tu fais pour mériter de si piètres dirigeants ?

Ainsi va le Togo, où quand quelque de grave se produit et que le bon sens, la majorité la condamne, nos dirigeants trouvent que c’est très bien et en redemandent encore.

Idem pour la fameuse communauté internationale qui se tait telle une carpe face aux violations massives et systématique des droits de l’homme.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :