Togo, les forces de l’ordre tirent sur le pare-brise arrière de jean pierre Fabre.

28 08 2010

Encore un samedi bien chaud à Bè Kodjindji. Un festival de gaz lacrymogène. Jean pierre Fabre habitué à recevoir des pluies de gaz sur son véhicule tous les samedis et mercredis vient de voir sa voiture de député endommagée. Du moins la vitre arrière est partie en éclat.

Au cours d’une conférence de presse tenue juste après l’incident, le président de l’UFC, accusent les forces de l’ordre de vouloir le tuer, lui et les responsables du parti et ceux du FRAC.

Le chauffeur et quelques collaborateurs étaient dans le véhicule quand les forces de l’ordre ont tiré du gaz lacrymogène à bout portant sur le véhicule. Les membres du parti pouvaient y laisser leur vie… a soutenu le président de l’UFC.

Mais jean pierre Fabre se veut rassurant : «  on ne m’impressionne pas avec ces genres de sauvageries. Nous allons y arriver, à prouver à cette communauté internationale qu’elle a affaire à un régime militaire et dictatorial ».

Tous les samedis et les mercredis je serai là. S’ils veulent m’abattre je suis là. Mais je tiens à leur dire qu’ils n’y arriveront pas, bien au contraire  nous allons  libérer le peuple togolais. Nous y arriverons. A déclaré en substance jean pierre Fabre il y a quelques minutes.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :