L’Ambassadeur Beckmann au secours de Fabre.

6 10 2010

L’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Alexander Beckmann est allé ce matin constater la présence de miliciens qui faisaient le siège du domicile de Jean-Pierre Fabre. Comme c’est le cas depuis la tenue du congrès des Amis de Gilchrist Olympio (A.G.O), des hommes en civile se sont positionnés tôt ce matin du mercredi 06 octobre 2010 devant la maison de Jean-Pierre Fabre.

Des gendarmes en tenue ont emporté la moto d’un journaliste en reportage, malgré l’intervention du capitaine Akakpo, chef du détachement qui conduisait les opérations. Cet acte d’indiscipline en dit long sur le dysfonctionnement de ce corps, écartelé entre les ordres donnés directement à certains éléments zélés par le Colonel Mohamed Atcha Titikpina (Ministre de la sécurité) et ceux du Directeur de l’institution, le LT-Col Yark Damehane.

Le nom du Colonel Mohamed Atcha Titikpina, est souvent cité dans différents rapports sur les massacres en masse intervenue à l’occasion des élections au Togo. Promu Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile par Faure Gnassingbé, ce militaire défraie régulièrement la chronique par ses méthodes fortes qui le portent souvent en opposition avec les responsables de la Police et de la gendarmerie.

Les mercredis, le Front républicain pour l’alternance et le renouveau (Frac) organise une veillée de prières au Temple Méthodiste Salem de Hanoukopé à Lomé. Le pouvoir de Faure Essozimna Gnassingbé empêche par la répression systématique, toutes les manifestations de l’opposition. Jean-Pierre Fabre, député de la République et second candidat à l’élection présidentielle selon les résultats officiels, a été agressé par un capitaine de gendarmerie.

Tous les samedis à l’occasion des marches de protestation, les militants du Frac sont victimes de bavures policières. Les journalistes sont devenus la cible des forces de l’ordre. Le samedi 02 octobre, le photojournaliste Tony Sodji a été blessé par une balle blanche tirée à bout portant d’une voiture banalisée immatriculée RT 9746 AG.

Ce matin, la même voiture était positionnée devant le domicile de Jean-Pierre Fabre. Mais contrairement aux fois passées, les éléments des forces de l’ordre n’ont pas été déployés autour du Temple Méthodiste.

Dans une déclaration prononcée par l’Ambassadeur Beckmann, à l’occasion des vingt ans de la réunification de la République Démocratique d’Allemagne et la République Fédérale d’Allemagne, le diplomate allemand a déclaré que « le Gouvernement allemand aimerait encourager le Gouvernement togolais afin qu’il prenne des mesures idoines pour permettre à tous les Togolais de s’exprimer librement et sans peur d’être réprimé, soit dans les médias, soit dans les rues », a t-il dit.
« La liberté d’expression est un élément clé pour une vraie démocratie. Ce droit appartient aussi à ceux dont on ne comprend pas l’intention », a affirmé M. Beckamann, qui n’a pas manqué de se féliciter de la décision de Faure Gnassingbé, de retirer ses plaintes contres les journaux.

Il est pour le moins évident que le déplacement du diplomate allemand, pour aller constater le siège du domicile de Jean-Pierre Fabre, ne sera pas sans conséquence sur les relations entre le Togo et l’Allemagne. Ces relations qui ces derniers temps, semblent s’améliorer. Le pouvoir de Faure Gnassingbé prend le risque d’être à nouveau sur la sellette au plan international, en s’illustrant dans les violations massives des droits de l’homme.

source: www.koaci.com


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :