Togo, l’assemblée nationale en ébullition.

18 11 2010

Le tristement célèbre président du parlement el hadj Abass Bonfoh vient encore de s’illustrer  négativement.

(le député ouro en boubou bleu qu'on essai de retenir)

A force de refuser d’avoir une personnalité, a force de gérer l’assemblée nationale comme une épicerie, à force de se plier aux désidératas de son ami Gilchrist Olympio qui donne l’impression de plutôt être le président du parlement contre le groupe des députés de l’ANC, le parti de jean pierre Fabre, le dieu donné des togolais ou encore le musulman moderne comme la presse le surnomme ici vient de passer un mauvais quart d’heure. Lire le reste de cette entrée »