Le vaste complot contre le Togo.

25 11 2010

L’URSS venait de naître à peine. République athée, elle suppliait la nature pour lui épargner la puissance infernale de Mussolini et de son allié l’Allemagne. L’Amérique venait de sortir de sa guerre contre le japon. Hitler obnubilé par ses victoires foudroyantes contre les petites nations de l’ouest de l’Europe du nord et de l’ouest pensait ne faire qu’une bouchée  de l’URSS. C’est compter sans le froid russe qui décima un siècle et demi plus tôt, la puissante armée de Bonaparte napoléon.

Malgré la guerre du pacifique contre le japon, l’Amérique n’avait rien perdu de sa puissance économique et guerrière. L’Allemagne vaincue se mit à genou et demande la paix. Elle fut signée et consacrée à Yalta par les alliés ; la France, l’Angleterre et la Russie et le vaincu.

La Russie se sentant très petite et très fragile politiquement à cause de sa révolution communiste fit preuve d’une grande habileté politique. Se faisant toute petite, elle a réussi à obtenir par l’humilité, tous les territoires qui constitueront plus tard, le bloc de l’est. La Russie était une véritable ruche à l’époque. On y travaillait dur jour et nuit. Le chômage n’existait pas et le peu de ressources que permettait de garder des gros travaux de développement était répartie parmi la population de façon à peu près équitable.

Des centaines de noirs américains qui subissaient l’esclavage chez eux avaient déserté les rangs et se sont faits citoyens de l’URSS. Les pays d’Afrique du nord et subsahariens et ceux d’Asie comme le Vietnam, le Cambodge commencèrent de s’agiter pour l’indépendance de leurs pays respectifs.

L’Amérique fut prise d’une grande panique voyant dans ces mouvements les signes avant coureurs d’une guerre mondiale généralisée. Elle avait surtout une peur panique à cause de l’athéisme  de la révolution russe qui est à leurs yeux, pire qu’une guerre.

Les intérêts économiques ne manquaient pas dans les hautes sphères  de réflexion de l’occident. Mais pour l’Amérique le plus urgent était de barrer la route au communisme athée. La France et l’Angleterre furent les bras armés de cette orientation du destin des peuples sous administration coloniale l’Amérique comme toujours dans ces genres d’action ne lésinait pas sur les moyens. La France cupide et lâche s’en donnait à cœur joie. Le mot d’ordre sacré donné par l’Amérique est d’installer dans les anciennes colonies des régimes forts.

Sylvanus Olympio étant du sérail des multinationales n’était pas visé. Mais il a eu le tort d’avoir de l’amitié pour Sékou Touré cet orgueilleux comme aimait à le nommer De Gaulle. On comprend pourquoi Sylvanus fut abattu dans la cour même de l’ambassade d’Amérique. On comprend en même temps pourquoi depuis 40 ans, la France, l’Angleterre, l’Amérique et même notre Allemagne n’osent lever le petit doigt pour dénoncer les massacres, les viols, les pillages perpétrés par Eyadema et ses héritiers.

Pourquoi ne lèveraient ils pas le petit doigt pour protester en faveur de ces malheureux que l’on tue, viole, pille ? Ce sont des bêtes sauvages qu’on garerait comme un land rover pour admirer dans un parc zoologique du Kenya ou d’ailleurs entrain de s’entre dévorer. La France devrait mériter son salaire.

Misérables que nous sommes, ce sont nos propres fils qui servent de chiens de garde. Ils sont fiers et très contents d’être reçus à la table du maître comme le vieux nègre et la médaille d’Oyono. L’exemple de Toussaint Louverture ne doit pas se pas se reproduire. Et pourtant, le sacrifice qui libèrerait le Togo, plusieurs l’ont fait, des dizaines et des milliers ont accepté de payer le prix du sang pour ce faire. Sylvanus, Tavio, Atidépé, Atsutsè n’ont pas refusé leur sang pour ce pays.

Le cynisme la cruauté et la cupidité de ce pays d’Europe, appelé berceau de l’humanisme qu’est la France mérite d’être soulignés. Sylvanus par le cœur et la noblesse de ses sentiments était un nègre. Togolais de naissance. Il l’était dans sa chair, dans son sang, dans ses os. Mais Sylvanus était un blanc de par son père, ses connaissances et sa culture. Par conviction politique, il était français car ce fut un gaulliste convaincu. Les agents de vichy du maréchal Pétain l’avaient arrêté et déporté au Bénin (Dahomey). Cela n’a pas empêché les barbouzes de Foccart de le faire abattre au petit matin du 13 janvier 1963 par un demi-solde, fils authentique du Togo. La principale raison réside dans le nationalisme incorruptible de Sylvanus de sa haine viscérale pour tout ce qui est compromission. Sa parfaite connaissance et sa haute maîtrise de la finance internationale en faisait un adversaire redoutable de la France, une médiocre puissance de ce point de vue là. Olympio avait porté de véritables coups de boutoir aux compagnies et sociétés qui géraient l’économie du Togo. Toutes autant qu’elles étaient sommées de fournir le bilan de leurs activités au Togo depuis qu’elles s’étaient installées dans le pays. C’était le deuil dans les métropoles sièges de ces sociétés. Un français, alors directeur  de la maison qui vendait les machines SINGER et pas seulement confiait à un de ses employés togolais que, par ces mesures, Olympio venait de signer son arrêt de mort. Sylvanus dès l’indépendance faisait des économies. Il en a suffisamment mis du côté pour qu’il ne lui fût pas difficile de trouver en Allemagne et aux USA des soutiens pour la création de sa propre monnaie pour le Togo. Sékou Touré de la guinée était sidéré par les qualités exceptionnelles de cet homme hors pair. Les deux hommes se lièrent d’amitié. L’attelage Sékou Sylva, c’est trop dangereux pour la France et les USA, ce dernier à cause de l’orientation communiste du régime guinéen. Et ce qui devrait arriver, arriva. L’Amérique a eu des remords, car Olympio était fils du capitalisme.

Dès lors, les USA prirent des distances avec son allié des basses besognes. Les coups d’état fleurissaient dans les colonies à l’exemple du Togo. La France n’en a cure et continuait par mercenaires interposés la liquidation souvent physique des leaders dans les ex colonies.

Le vent de l’est souffla. On parle du discours de la baule. L’Afrique noire applaudit très fort. Mais, c’est compter sans la duplicité et le cynisme de la France. Celui qui parla à la baule, c’est le même qui déclara à ses proches qu’il fallait laisser Eyadema tranquille. C’est le même qui disait qu’il ne fallait pas s’émouvoir du génocide qui se déroulait au Rwanda. Une reine blanche disait quant à elle, elle ne connaissait pas de pays africains indépendants comme Chirac qui renchérissait en déclarant que l’indépendance est un luxe pour les nègres.

L’Amérique suit de loin tous ces mouvements pour ne pas dire tous ces crimes sans broncher. Mais elle prit soin de balayer tous les dictateurs criminels narcotrafiquants de son arrière cour. Pendant que la France renforçait les régimes de terreur en Afrique francophone. L’Angleterre aussi balaya ses dictateurs en sierra Leone et autres.

Les crimes les plus abominables furent commis au Togo sans que personne ne bronche. La France fidèle à sa conduite réussit à convaincre bush, Clinton, obama que les éwé du sud étaient des ennemis jurés des populations qu’il fallait protéger, que dis-je ? Défendre à tout prix. Elle réussi aussi sans aucun mal à embarquer tous les chefs d’état de la région dans un vaste complot contre le petit Togo. Aucune élection ne doit être remportée par les formations politiques du sud. Bongo, Sassou, Wade, Obasanjo, feu conté, tous étaient et demeurent aujourd’hui encore dans ce vaste complot contre le Togo. Le crédo qui sert de soubassement à ce complot est ceci :

Pauvres populations du nord, il faut les protéger contre les massacres que préparent celles du sud. Et l’Amérique qui fut la cause et l’instigateur de ce drame se tait.et pourtant.

Lisez le manifeste des peuples du nord, manifeste rédigé par d’éminents cadres de cette région au lendemain de l’assassinat de Sylvanus Olympio.

Nous populations du nord, nous dominerons le sud par la ruse, le mensonge et  la violence

L’auteur de cette abomination…suivez mon regard.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :