Togo, deux fronts, deux marches…

16 04 2011

(j.dégli,pdt front sage)

Lomé a vibré au rythme de deux marches ce 16 avril. Outre l’hebdomadaire marche du front républicain pour l’alternance et le changement( FRAC) qui conteste depuis plus d’un an la réélection de Faure Gnassingbé, une autre marche, celle du front sage porté sur les fonts baptismaux et dirigé par me  Jean Yaovi Dégli.

Entre les deux fronts l’entente n’est pas paradisiaque, tout au long de la semaine écoulée et sur les médias les deux se sont livrés une guerre sans merci. Mais le soutien tacite du pouvoir au front sage  fait dire aux communs des togolais que son coordinateur Jean Dégli a un agenda caché et roulerait pour le pouvoir cinquantenaire du Togo. Surtout que maître Dégli a présidé l’une des commissions chargé de revoir la loi contestée et contestable de pascal Bodjona sur les manifestations. Même retouchée avec la touche Dégli cette loi est toujours décriée…

(les leaders du frac en prière)

Et donc ce samedi le front sage qui a appelé les togolais pour une marche en hommage aux victimes de la lagune de Bè dont le peuple togolais salue la mémoire 20 après n’a rassemblé qu’une pognée de togolais( une centaine environ).

Marche à laquelle ont participé l’OBUTS d’Abgéyomé Kodjo, le CAR de Me Dodzi Apévon, et les associations de défense des droits de l’homme notamment le CACIT de Me Zeus Ajavon, l’ACAT de Me Benoit Afangbédji, le NDH de Me Amegan Atson, les Forces Nouvelles de Thomas N’soukpoé et bien d’autres, une pléthore d’associations pour une poignée de togolais mobilisés ?s’est interrogé un vieillard au niveau du carrefour dékon.

Le FRAC de son côté a mobilisé des milliers  de togolais, véritable démonstration de force, surtout que ces dernières semaines les marches du FRAC ne faisaient plus le plein et tournaient autour de 5000 à 10000 manifestants environ.

Ce samedi, c’est une fièvre orange qui a déferlé dans les rues de Lomé dans une ambiance de fanfare de chants, de danse et de slogans qui fustigent le pouvoir de Faure Gnassingbé. Le seul cortège de jean pierre Fabre qui a croisé la marche du front sage le dépassait largement en nombre a rappelé le leader du parti des travailleurs Claude Améganvi.

La chute de la marche du front sage a eu lieu au terrain de hand Ball avec un meeting éclair.

Celle de la marche du frac a lieu comme tous les samedis à la plage palm Beach et a duré près de deux heures d’horloge.

l’essentiel du message, « la lutte ne fait que commencer et recommencer », vue la mobilisation monstre de ce jour, Claude améganvi a appelé les togolais a plus d’engagement et de détermination.

Pour Me Abi  Tchessa on ne peut pas parler de changement et tiré à boulets rouge sur le FRAC.

pour Me Isabelle Améganvi, la venue d’un autre front est une bonne chose, car ainsi le paysage politique est beaucoup plus lisible.

Une cérémonie de dépôts de gerbes a eu lieu sur la mer en hommage aux victimes de la dictature de Gnassingbé Eyadema dont les corps  furent retrouvés sur les côtes togolaises grâce à un rapport d’Amnesty international. Un moment de forte émotion où Jean Pierre a semblé très affecté quand il déposait les gerbes de fleurs.

En sommes,ni la campagne de désintoxication et de dénigrement orchestrée sur les médias, ni l’accompagnement du parti au pouvoir qui faisait la publicité au front sage au travers de ses médias, ni l’ arrestations de la sono mobile du FRAC avec les trois personnes à bord qui ont passé presque 48 heures au commissariat central et bien d’autres manœuvres ,ne sont venues à bout de la détermination du peuple togolais qui a encore crié haut et fort son désir de changement.

Les répressions à coup de grenades lacrymogènes, de balles en caoutchouc se poursuivent notamment les jeudis et vendredis puisque le FRAC appelle toujours  à manifester pour le retrait pur et simple de la loi devant réglementer les manifestations publiques.

Et depuis plusieurs semaines, les organisations de défense des droits semblent ne plus être préoccupées pas ces répressions, les plus actives faisant partie du front sage n’ont visiblement plus le temps de défendre les droits de l’homme ces dernières semaines.

Le FRAC invite de nouveau les togolais à manifester le jeudi, à participer au chemin de croix pascal à la cathédrale de Lomé le vendredi et le samedi à la traditionnelle marche. Pour l’instant le front sage n’a appelé ses sympathisants à aucune action la semaine prochaine.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :