Cas de tortures au Togo, les ODDH saisissent par lettre ouverte faure gnassingbé.

13 05 2011

Excellence Monsieur le Président de la République,

Les de Défense des Droits de l’Homme (ODDH): l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT-TOGO), l’Association Togolaise des Droits de l’Homme (ATDH), l’Association Togolaise pour la Défense et la Promotion des Droits de l’Homme (ATDPDH), le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), la Coalition Togolaise des Défenseurs des Droits de l’Homme (CTDDH), Amnesty International-Togo (AI-TOGO), La Ligue Togolaise des droits de l’Homme (LTDH), Journalistes pour les Droits de l’Homme (JDHO), et Nouveaux Droits de l’Homme (NDH-TOGO), viennent, par la présente, vous exprimer leurs vives préoccupations concernant le fonctionnement et les pratiques ayant cours au sein de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR).

En effet, des allégations d’actes de torture, et de détentions arbitraires de plus en plus récurrentes ont été portées à notre connaissance, notamment dans les affaires Kpatcha GNASSINGBE, Bertin Sow AGBA et d’autres citoyens togolais, voire des étrangers.

Les Organisations de Défense des Droits de l’Homme soussignées affirment que tous ces actes sont illégaux et contraires aux droits et libertés fondamentaux de l’Homme dans la mesure où ladite Agence outrepasse sa compétence. Lire le reste de cette entrée »