Togo, situation sociale tendue.

18 06 2011

De petits volcans en ébullition au Togo, un front social qui peut exploser à tout moment avec le tandem RPT UFC qui montre et démontre tous les jours son incapacité à résoudre de façon idoine les problèmes des togolais.

La crise universitaire, malgré les discussions entre étudiants et autorités qui ont débouché sur la réouverture du campus a pris une allure inquiétante.

Aujourd’hui les associations estudiantines durcissent le ton, l’ULEETOD, le MEET appellent à une mobilisation des étudiants à travers grève, sit-in, assemblée générale pour obtenir une satisfaction totale de leurs doléances.

L’ULEETOD, va jusqu’à demander la démission du président de l’université Ahadji Nonou

En un mot, les étudiants ne décolèrent pas et les semaines à venir  risquent de n’être pas de tout repos pour apprenants et gouvernants

L’autre bombe, c’est celle du personnel de la santé, qui après deux semaines de discussions avec le gouvernement n’ont presque rien n’à se mettre sous la dent. Et donc le SYNPHOT, le syndicat des praticiens et hospitaliers du Togo, que préside le docteur David Dosseh compte passer à la vitesse supérieure, une grève sèche d’une semaine sans service minimum dès ce mardi, le lundi étant férié

Cerise sur le gâteau, La colère a été grande dans l’opinion togolaise qui n’a pas fini de digérer la dernière hausse des prix des produits pétroliers quand elle apprend que Faure Gnassingbé en visite au japon depuis déjà plusieurs jours malgré la grogne sociale va faire don de 90 millions de nos francs aux victimes du tsunami au japon

Ici les victimes du drame du lac Togo n’ont eu droit qu’à 150000 CFA comme enveloppe, les victimes personnes ne s’en occupent, pendant ce temps les étudiants ne demandent pas grand-chose simplement le minimum, et les médecins ne demandent pas le ciel pour retrouver leur bistouri ou seringues mais le prince pendant ce temps préfère aller jouer au plus grand attentionné en terre nipponne, troisième puissance du monde pendant que son peuple se meure. Il faut être Faure Gnassingbé, fils d’Eyadema Gnassingbé pour se comporter de la sorte

Les togolais attendent les gouvernants nippons et ceux du monde pour  être à leur chevet comme le fait Faure Gnassingbé dans ses multiples pérégrinations surtout que le tsunami qui frappe le Togo, dépasse l’entendement humain et manque de qualificatif

De part et d’autre les voix s’élèvent pour appeler les togolais à arrêter l’hémorragie entretenue silla ment depuis bientôt 50 ans sous le père et le fils

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :