Togo, lorsque Faure Gnassingbé déroule le tapis rouge à un escroc.

29 07 2011

Pendant que l’émirati Abass Al Youssef entre-temps disparu est arrivé à Lomé et pris en charge par l’ANR alors que ce monsieur qui a cherché à récupérer de l’argent qui n’est pas le sien n’est pas moins un escroc, les protagonistes de cette affaire ténébreuse et abracadabrantesque se règlent les comptes à travers des journaux extérieurs.

( bertin agba, loik le floch prigent, abass youssef, dadis camara)

Il y a de cela trois semaines, c’est un fameux magazine du nom de «Managers» piloté par un Béninois répondant au nom de Badarou  qui a fait une série de révélations à charge contre les sieurs Sow Agba Bertin, Gbikpi Bénissan et Pascal Akoussoulèlou Bodjona. Lire le reste de cette entrée »





Alerte Alerte Alerte

24 07 2011

Depuis un moment, des alertes de sources anonymes parviennent aux responsables de SOS Journalistes en Danger, alléguant des complots visant à porter atteinte à l’intégrité physique de certains journalistes, jugés critiques vis-à-vis du pouvoir de Faure Gnassingbé. Ces alertes ont particulièrement et curieusement été insistantes et persistantes dans la journée du jeudi, le 22 juillet 2011. Lire le reste de cette entrée »





Togo : l’inexorable naufrage de Faure Gnassingbé ?

15 07 2011

Avec la déclaration du 6 juillet 2011 de l’ambassadrice des USA au Togo, Mme Patricia HAWKINS, le CVU se demande si pour une fois les chancelleries occidentales au Togo auront le courage d’abandonner la langue de bois diplomatique pour allier à la défense de leurs intérêts géostratégiques celle de la juste cause de l’épanouissement du Peuple togolais.

Le CVU prend acte de ce que la diplomate américaine a malgré elle constaté ce qu’il n’a de cesse de seriner depuis des mois, à savoir que le Togo sous la gouvernance de Faure GNASSINGBE est un Etat failli où l’éthique a déserté le champ de l’action politique. Lire le reste de cette entrée »





Les élucubrations inutilement condescendantes d’une diplomate américaine ultra-médiocre en fin de mission au TOGO.

15 07 2011

Les sordides élucubrations irréfléchies de la yankee Patricia M. Hawkins  n’auraient pas mérité qu’on s’y attarde et qu’on lui consacre une Publication en guise de Réplique si le rôle trouble de la bourbeuse diplomatie américaine dans toute l’Afrique de l’Ouest ajouté à la médiocrité politico-militaire française en Afrique n’a pas pris des tournures totalement irrationnelles pour déboucher sur des incohérences politiques de plus en plus criardes et sur une hégémonie manifeste de plus en plus dangereuse visant à étouffer cyniquement l’aspiration légitime des Peuples Africains à la Liberté, à une Vie digne et décente ainsi qu’à un véritable Etat de Droit. Lire le reste de cette entrée »





Lettre Ouverte d’un Africain au Président Obama sur sa guerre en Libye.

11 07 2011

…Car l’Afrique est déjà débout, avec ou sans vous, avec ou sans votre agression. L’Occident en Afrique c’est l’amour forcé, c’est le viol… Jean-Paul Pougala

 

Monsieur le Président,

C’est le cœur saignant de douleur que je vous écris cette lettre pour vous prier de bien vouloir écouter le message que la Chambre des Représentants Américaine vous a envoyé hier 24/06/2011 en rejetant le texte autorisant l’intervention militaire des Etats-Unis en Libye, et de mettre fin à l’agression en cours contre le peuple Libyen avec les prétextes des plus extravagants comme celui de dire que c’est pour les  protéger.

Il y a 3 ans que vous avez enflammé tout un continent, le continent africain durant les primaires des élections présidentielles du parti démocrate.  Et lorsque vous avez été élu président, nous avons cru voir en vous, ce fils d’Afrique qui avait réussi et qui pouvait désormais servir de référence pour 1 milliard d’Africains, vous sembliez ce héros que nous n’avons jamais connu, parce que nos héros ne sont devenus des légendes que pour l’émotion suscitée par leur brève vie (tous tués par les Européens). Lire le reste de cette entrée »





Togo et Violation des droits humains : La communauté internationale est-elle complice ?

10 07 2011

Le pouvoir dictatorial de Lomé toujours dans sa logique de réprimer tous ceux qui refusent de  regarder  dans la même direction semble se reposer sur la complicité de la communauté internationale.

Si la grève dans les services hospitaliers publics est suspendue in extrémis à la suite de l’accord intervenu entre le syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) et le gouvernement le 22 juin 2011, les autres foyers de tension sont toujours en ébullition. Les associations estudiantines notamment, le mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET) et l’union libre des élèves et étudiants du Togo et de la diaspora (ULEETOD) continuent de demander la démission du président de l’université, le professeur AHADJI NONOU, l’annulation de la décision inique de radier ADOU SEIBOU, le président du MEET, sans oublier les autres revendications académiques comme la réadaptation  du système licence- master- doctorat  (LMD)  et celles visant l’amélioration des conditions de vie des étudiants. Lire le reste de cette entrée »





Quand l’ambassadeur des USA au Togo roule pour le pouvoir.

7 07 2011

(P.Hawkins)

A l’occasion de la célébration du 235èm anniversaire de l’indépendance des Etats Unis, madame l’ambassadeur, Patricia Hawkins, comme de coutume a convié tout le gotha togolais (politiques, opérateurs économiques, société civile presse…) à un cocktail dans sa résidence ce 06 juillet 2011.

L’Amérique célèbre avec fierté cette liberté, pour laquelle le pasteur Martin Luther King a marché toute sa vie et a payé de sa vie pour cette liberté pour que les états unis soient libres, fiers et forts aujourd’hui.

Comme l’année passé, aux lendemains de la présidentielle frauduleuse de mars 2010 , Madame l’Ambassadeur vient de prouver de plus par son discours qu’elle n’a rien compris des réalités togolaises, mais elle a surtout prouvé son attachement à Faure Gnassingbé et pour marquer cette amitié par deux fois dans son speech, elle l’a appelé le président Faure… une phrase qui a fait suffoquée un invité, qui s’étonnait de ce ton trop familier. En fait pourrait elle dire le président Barack, pour Barack Obama, ou le président Nicolas pour Nicolas Sarkozy ? ou en encore le président Abdoulaye pour Abdoulaye Wade ?

Patricia Hawkins a choisi le camp de ses amis, ceux du pouvoir. Lire le reste de cette entrée »