Les élucubrations inutilement condescendantes d’une diplomate américaine ultra-médiocre en fin de mission au TOGO.

15 07 2011

Les sordides élucubrations irréfléchies de la yankee Patricia M. Hawkins  n’auraient pas mérité qu’on s’y attarde et qu’on lui consacre une Publication en guise de Réplique si le rôle trouble de la bourbeuse diplomatie américaine dans toute l’Afrique de l’Ouest ajouté à la médiocrité politico-militaire française en Afrique n’a pas pris des tournures totalement irrationnelles pour déboucher sur des incohérences politiques de plus en plus criardes et sur une hégémonie manifeste de plus en plus dangereuse visant à étouffer cyniquement l’aspiration légitime des Peuples Africains à la Liberté, à une Vie digne et décente ainsi qu’à un véritable Etat de Droit.
S’il est vrai que le régime militaro-totalitaire togolais incarné par Feu Eyadéma Gnassingbé et par son ultra-minable rejeton Faure Essozimna Kodzo Gnassingbé est toujours en place depuis bientôt 50 ans (!) parce qu’une horde de vils démagogues politiques se réclamant d’une certaine «opposition» marquée par une Nullité avérée a gravement galvaudé la Lutte héroïque et patriotique de Libération et d’Emancipation de l’ensemble du Peuple Togolais sur plusieurs générations à travers la politique politicienne bruyante n’ayant aucune vision sociétale réelle et aucune stratégie programmatique réelle, à travers le trafic d’influence extrêmement égocentrique exprimé par les crocs-en-jambe aussi farfelus qu’incongrus doublés d’une rare inculture politique et idéologique, à travers une puante vénalité doublée d’une couardise dégoûtante, il est pourtant très essentiel pour tout vrai diplomate occidental en poste au TOGO de reconnaitre honnêtement que la Lutte héroïque du Peuple Togolaise depuis bientôt 5 décennies contre le régime militaro-totalitaire togolais a été si longue et si âpre en raison des ingérences provenant de certains milieux obscurs occidentaux qui ont cyniquement soutenu en sourdine ce régime impopulaire tant en Europe qu’en Amérique pour des raisons souvent inavouées.
Le discours confus et ambigu de dame Patricia Hawkins vient d’illustrer encore une fois le rôle trouble et néfaste que les gouvernements européens et américains ont joué jusqu’ici en défaveur de la Lutte de Libération et d’Emancipation du Peuple Togolais.
K. Kofi FOLIKPO: Les élucubrations de l’Ambassadrice américaine Patricia M. Hawkins.
2
De l’incohérence dégoûtante du discours fallacieux de dame Patricia M. Hawkins.
On s’imagine difficilement comment une prétendue diplomate suffisamment responsable pour ses Propos publics puisse affirmer sans vergogne dans une allocution officielle une chose et son contraire à la fois, lorsqu’il s’agit des questions électorales et des performances économiques au TOGO.
Dans un premier temps, la diplomate yankee affirme au sujet de la parodie électorale de Mars 2010 que le régime militaro-totalitaire et héréditaire de Gnassingbé-père-et-fils a «organisé l’élection présidentielle la plus réussie et la plus transparente de son histoire, laissant un exemple que ses voisins devraient suivre» (sic!), puis se permet de déplorer plus loin l’absence de Transparence électorale et de bonne Gouvernance en déclarant que «La bonne gouvernance, c’est la mise à jour du fichier électoral avec tous ceux qui ont droit au vote, et non seulement ceux qui sont loyaux à un parti» (sic!).
D’aucuns diront que dame Hawkins aurait utilisé dans sa Rhétorique certaines Figures de style habituellement connues dans les formulations diplomatiques telles que la Litote et l’Antiphrase pour faire passer son message à travers la juxtaposition subtile des extrêmes et à travers l’usage des caractéristiques opposées à la situation réellement dramatique du TOGO pour en rendre compte avec acuité. Mais il est fort à douter que les Propos confus de l’ancienne petite institutrice de français originaire de la Pennsylvanie reconvertie en Agente des Renseignements de la CIA pour finalement devenir Ambassadrice ne soient plutôt l’expression ingénue et sans détours de son appréciation gravement tronquée, confuse et erronée des dures Réalités sociopolitiques et socioéconomiques sous le régime militaro-totalitaire de l’usurpateur brutal Faure Essozimna Kodzo Gnassingbé.
En effet, on ne peut pas dire logiquement que la fraude systématique et éhontée organisée en Mars 2010 au TOGO sous la cynique bénédiction des officines occidentales néo-impérialistes telles que la Délégation de l’Union européenne, la Francophonie et les chancelleries occidentales au profit de l’usurpateur sanguinaire Faure Essozimna Kodzo Gnassingbé peut être recommandée comme un exemple à suivre par le GHANA voisin dont l’expérience en matière d’organisation d’élections transparentes, démocratiques et sans violences n’est plus à démontrer!
Dans un deuxième temps, dame Hawkins loue hypocritement le régime militaro-totalitaire et décadent du jeune tyran sournois Faure Essozimna Kodzo Gnassingbé pour une croissance économique imaginaire de 3,5% au TOGO et estime même que le TOGO sous l’emprise du jeune tyran est un havre de prospérité économique qui n’a rien à envier à la Grèce et au Portugal qui sont visiblement au bord de la faillite actuellement.
Mais curieusement, elle affirme plus loin que la mauvaise Gouvernance au TOGO est à attribuer principalement à la Corruption endémique au sommet de l’Etat en combinaison avec l’absence de volonté politique de la part du régime militaro-totalitaire d’engager des programmes d’action bien conçus pour le bien-être général et en combinaison avec l’insouciance manifeste du régime décadent
K. Kofi FOLIKPO: Les élucubrations de l’Ambassadrice américaine Patricia M. Hawkins.
3
de satisfaire aux revendications légitimes des étudiants, du personnel de la Santé publique et des autres couches sociales.
On est alors en droit de demander comment les facteurs de mauvaise gouvernance énumérés ci-dessus peuvent vraiment favoriser une hypothétique croissance économique de 3,5% à la Hawkins dans un TOGO délabré où la culture des produits de rente traditionnellement destinés à l’exportation est en régression permanente, dans un TOGO en déconfiture où les rares petites et moyennes entreprises sont de plus en plus confrontées au risque de la faillite, dans un TOGO ayant un taux d’importation des denrées alimentaires de première nécessité plus élevé que la production agricole locale en raison de l’Exode rural de plus en plus chronique, dans un TOGO paupérisé où le pouvoir d’achat des consommateurs est en perpétuelle dégradation quasi-quotidienne en raison de la misère salariale et en raison d’un taux de chômage exponentiel, dans un TOGO mafieux où la Corruption endémique au sein de l’Appareil judiciaire décourage les investisseurs étrangers sérieux, dans un TOGO affamé où 75% de la Population prend difficilement deux repas par jour ? …
Au-delà de l’insulte puante à l’intelligence humaine que constitue l’affirmation irréfléchie de dame Hawkins sur «sa» croissance économique imaginaire de 3,5% pour le TOGO, on peut affirmer que la propagation éhontée de telles sordides contre-vérités par la quasi-totalité des chancelleries occidentales accréditées au TOGO est rendue possible par la nullité dégoûtante d’une horde de vils démagogues politiques hétéroclites qui font de la notion d’Opposition politique un sordide fonds de commerce depuis 20 ans.
Si l’on peut humblement suggérer ici à dame Hawkins d’aller vendre son «expertise» économique à la Grèce et au Portugal pour les aider à redresser leur Economie nationale respective, il importe par ailleurs de se pencher objectivement encore une fois sur la Nullité déconcertante de tous ces démagogues se réclamant d’une certaine «opposition togolaise».
De la Nullité avérée des acteurs politiques actuels de tous bords au TOGO.
La quasi-totalité des acteurs politiques togolais se réclamant d’une certaine «opposition» face au régime militaro-totalitaire se caractérisent depuis 20 ans par une incapacité de discernement doublée d’une incapacité d’anticipation qui les a conduit à commettre de manière répétée et fatale 5 Péchés capitaux que sont:
(1) La confusion suicidaire d’un pluralisme politique de façade avec la pratique effective d’un Etat de Droit et d’un Système politique démocratique;
(2) La sous-estimation naïve et suicidaire de la haute capacité de nuisance du régime militaro-totalitaire tant au TOGO que hors des frontières du TOGO;
(3) La sous-estimation naïve de l’action patriotique et/ou humanitaire des Organisations citoyennes et socioprofessionnelles (Défenseurs des Droits de l’Homme, Défenseurs de la Liberté de Presse, Défenseurs des Libertés religieuses
K. Kofi FOLIKPO: Les élucubrations de l’Ambassadrice américaine Patricia M. Hawkins.
4
et confessionnelles, Associations socioprofessionnelles, Centrales syndicales, etc.) ;
(4) L’incapacité ou le refus de tenir compte des leçons du passé, d’où la sous-estimation du Travail colossal de nombreux Patriotes précurseurs peu connus, quoique toujours vivants parfois;
(5) La confiance aveugle faite aux chancelleries occidentales.
Ces 5 péchés capitaux de ces politicards togolaids les ont conduit à la surenchère insensée, à la démagogie dégoûtante, aux querelles intestines de chiffonniers, au messianisme aveugle autour d’un prétendu «opposant historique charismatique» pourtant hyper-corrompu jusqu’à la moelle, aux marchés de dupe à travers des accords scélérats conclus avec le régime militaro-totalitaire sous la cynique ‘bénédiction’ des gouvernements européens et américains, à des alliances contre nature qui constituent d’ailleurs une Haute Trahison aux yeux du vaillant Peuple Togolais…
Ces politicards togolaids ont naïvement pensé pendant longtemps qu’il suffit d’aller recueillir des déclarations fallacieuses de ‘bonnes intentions’ à l’Elysée, à la Maison blanche ou au Palais Bellevue, qu’il suffit de croire naïvement être dans les bonnes grâces des chancelleries occidentales à Lomé, qu’il suffit de faire descendre dans la rue de temps en temps une partie de la pauvre Population loméenne paupérisée pour croire pouvoir ébranler sérieusement le régime militaro-totalitaire de Faure Essozimna Kodzo Gnassingbé.
Ces politicards togolaids ont naïvement pensé pendant longtemps qu’il suffit de pondre régulièrement des communiqués creux et sans substance pour ébranler sérieusement le régime militaro-totalitaire de Faure Essozimna Kodzo Gnassingbé.
Ces politicards togolaids pensent toujours naïvement jusqu’aujourd’hui qu’on peut déboulonner un régime militaro-totalitaire à travers un prétendu ‘dialogue inclusif’ (qui serait le treizième du genre en 15 ans !) et des élections truquées d’avance.
Incapables de se connaitre et de connaitre à fond les Forces et les Faiblesses du régime totalitaire cinquantenaire qu’ils prétendent combattre, incapables d’identifier en toute humilité les Forces Vives Patriotiques endogènes, trans-ethniques et trans-professionnelles sur lesquelles il faut absolument s’appuyer pour ébranler sérieusement le régime totalitaire et le bouter dehors, incapables d’identifier par anticipation les brûlantes Préoccupations des différentes Couches sociales du laborieux Peuple Togolais, ils ne peuvent que verser dans des enfantillages politiciens consistant à récupérer de manière grossière, maladroite et éhontée les Agitations légitimes, les Mouvements sociaux légitimes et les Initiatives insurrectionnelles légitimes déclenchées courageusement (et sans l’appui stratégique ou matériel de ces politi-Cons togolaids!) par ces Couches sociales totalement désabusées.
Ce sont donc de tels enfantillages dégoûtants de ces politi-Cons qui leur ont ôté toute Crédibilité aux yeux de leurs interlocuteurs occidentaux qui ne viendront jamais libérer le Peuple Togolais des griffes des fossoyeurs cyniques, puisque ces interlocuteurs occidentaux constituent en réalité une partie intégrante de l’enlisement insupportable de l’imbroglio togolais et des multiples problèmes en Afrique.
K. Kofi FOLIKPO: Les élucubrations de l’Ambassadrice américaine Patricia M. Hawkins.
5
De la Responsabilité non-négligeable des Etats Unis d’Amérique et des Pays européens dans l’Enlisement intentionnel de la vie sociopolitique au TOGO et ailleurs en Afrique.
Le cynisme dégoûtant avec lequel les occidentaux en général (les français et les américains en particulier) aiment attribuer dare-dare tous les torts aux Africaines et aux Africains eux-mêmes pour tous les problèmes économiques, politiques, sociaux et culturels dans les Pays Africains visent en réalité 3 objectifs non-avoués:
 Manipuler psychologiquement certaines petites têtes nègres ultra-aliénées pour les pousser à sombrer dans l’auto-victimisation irréfléchie et l’afro-pessimisme démobilisateur;
 Passer par un révisionnisme historique pour tenter de se dédouaner devant les générations futures face aux multiples Crimes odieux et monstrueux que ces occidentaux n’ont cessé de commettre sur les Peuples Africains depuis des siècles;
 Trouver de façon pernicieuse un alibi pour justifier publiquement et officiellement les nouvelles formes toujours plus raffinées de l’Hégémonie expansionniste et néo-impérialiste des pseudo-idéologues leuco-centristes.
En effet, depuis le discours inutilement provocateur du minable petit pantin judéo-hongro-français Nicolas Sarkozy à Dakar jusqu’à l’allocution creuse de la ‘superbe’ méga-diplomate yankee Patricia McMahon Hawkins le 4 juillet 2011 à Lomé en passant par le discours délibérément condescendant du petit nègre de service Barack Obama à Accra et celui de sa vieille belle boite féminine de résonnance Hilary Clinton au Siège de l’Union Africaine à Addis Abeba, Trois Constantes idéologiques et doctrinales marquent la communication politique occidentale en direction des acteurs politiques africains et du Public Africain et Panafricain (que les occidentaux continuent de prendre malheureusement pour une Masse inculte, sans structure organisationnelle et facilement manipulable):
 Le modèle de démocratie galvaudée à l’occidentale et du néo-libéralisme économique sauvage axé sur le Darwinisme social à l’occidentale constamment miroités aux Africaines et aux Africains comme l’unique panacée à tous leurs maux et à tous leurs pétrins;
 L’irresponsabilité notoire de la très grande majorité des acteurs politiques africains régulièrement vilipendée comme étant l’unique cause des immenses problèmes complexes dans les Pays Africains;
 La déclaration hypocrite de l’intention d’«aider» les Peuples Africains à se «développer» et à les faire «entrer enfin dans l’Histoire de l’Humanité» (sic!) à condition qu’ils acceptent le diktat draconien des instruments institutionnels du Néo-impérialisme occidental prédateur tels que la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, le G20, etc.
On voit donc clairement que les chancelleries occidentales (une désignation qui semble plutôt rimer avec «les sorcelleries accidentelles») ne peuvent être en Afrique que la simple voix de leurs
K. Kofi FOLIKPO: Les élucubrations de l’Ambassadrice américaine Patricia M. Hawkins.
6
maîtres prédateurs et des instruments institutionnels de paupérisation mis en place par ces prédateurs!
Et il est clair également dans ces conditions que les occidentaux n’ont jamais souhaité sincèrement pour les Peuples Africains l’avènement d’un véritable Etat de Droit et d’une véritable Démocratie, étant donné que cela ne peut plus tolérer leur hégémonie néo-impérialiste, leur trafic d’influence mercantiliste et leurs velléités expansionnistes.
Certains historiens-juristes-politiciens insolites togolais qui ne sont en réalité que de vulgaires diplômés peu intelligents mais très bruyants ont voulu nous faire croire récemment à travers une niaise Réplique décousue et indigne d’un lettré ayant eu pourtant un parcours universitaire assez rempli, que c’est le fameux discours de la Baule du prédateur français François Mitterand qui aurait déclenché dès 1990 l’engouement des Africaines et des Africains pour l’avènement d’un véritable Etat de Droit et d’une véritable Démocratie.
Ces acteurs politiques togolais insolites et inutilement pédants ont sûrement besoin de réviser leur leçon sur l’Histoire politique de l’Afrique et du TOGO pour apprendre que c’est ce même François Mitterand qui avait aidé avant 1990 le dictateur togolais Etienne Eyadema Gnassingbé à tuer dans l’oeuf par des moyens militaires, forensiques et médiatiques toute Tentative hardie des Patriotes togolais décidés dès 1970 à en découdre avec la dictature implacable du dictateur! Ils pourraient enfin comprendre que le fameux «discours de la Baule» n’était qu’un sordide subterfuge politico-idéologique pour prendre de court les vaillants Peuples Africains en Lutte depuis longtemps contre les hideuses dictatures mises en place par les occidentaux en Afrique afin que le scénario du «Vent de l’Est» n’emporte pas ces dictatures afro-occidentales de façon précipitée et inattendue!
Ces acteurs politiques togolais insolites et inutilement pédants doivent absolument se remémorer que c’est ce même socialiste François Mitterand qui avait envoyé en Septembre 1986 des bombardiers français sauver le dictateur togolais Etienne Eyadema Gnassingbé quand le régime militaro-totalitaire de ce dernier était sérieusement ébranlé par des Actions militaires d’une poignée de Patriotes togolais!
Ces acteurs politiques togolais insolites et inutilement pédants doivent interroger sérieusement l’Histoire pour apprendre amèrement que cette intervention militaire française pour sauver le régime totalitaire du violent dictateur togolais n’avait pas eu lieu sans l’appui significatif de la CIA américaine!
Ces acteurs politiques togolais insolites et inutilement pédants doivent se remémorer que c’est ce même François Mitterand de la Gauche française, de connivence avec George Bush (père) de la Droite américaine, qui avait fait dépêcher 300 Parachutistes français à la frontière bénino-togolaise en Décembre 1991, non pas pour contrecarrer les zouaves du dictateur togolais d’attaquer le Premier Ministre togolais de la Transition Maitre Joseph Kokou Koffigoh au Siège du Gouvernement de la Transition, mais plutôt pour dissuader les Forces Patriotiques Togolaises en cas d’Appui tactique éventuelle provenant du GHANA voisin!
Ces acteurs politiques togolais insolites et inutilement pédants doivent enfin comprendre qu’il appartient aux Citoyennes et aux Citoyens Patriotes Togolais de mettre FIN au régime militaro-
K. Kofi FOLIKPO: Les élucubrations de l’Ambassadrice américaine Patricia M. Hawkins.
7
totalitaire de Gnassingbé-père-et-fils sans plus s’aligner derrière des partis politiques figuratifs, démagogiques et inefficaces.
De la Nécessité de Refondation Citoyenne et Patriotique de la Lutte de Libération du TOGO.
L’illusion cyniquement vendue depuis 1991 jusqu’aujourd’hui au vaillant Peuple Togolais qu’un Processus d’instauration d’un Etat de Droit et d’un Système démocratique serait en cours au TOGO se dévoile de plus en plus à travers les dires et les non-dits des tenants et des aboutissants de cette cacophonie infernale vieille de 20 ans.
Les Togolaises intelligentes et les Togolais intelligents doivent enfin comprendre que les occidentaux ne voudront jamais les voir vivre en Liberté, en Dignité et en Prospérité tant sur le plan économique que politique et sociale, puisque ceux-ci sont bien conscients de leur propre dépendance multiforme et séculaire vis-à-vis des Pays Africains d’où ils absorbent servilement et avec voracité depuis des siècles toutes les ressources naturelles, énergétiques et humaines dont leur économie a crucialement besoin, et où ils déversent pêle-mêle leurs produits finis et leurs services sur les consommateurs Africains.
Ils doivent comprendre que les chancelleries occidentales accréditées au TOGO (comme partout ailleurs en Afrique) ne sont rien d’autre que les officines du Néo-impérialisme occidental sur lesquelles ne faut jamais s’appuyer dans cette âpre Lutte de Libération et d’Emancipation!
Ils doivent comprendre qu’ils ne peuvent que compter sur leurs propres Forces endogènes et exogènes sincèrement patriotiques, sur leur Courage et leur Détermination patriotiques intrépides, sur leur profond Amour sincère pour la Terre Ancestrale qui les a vus naitre ou qui a vu naitre leurs Parents et Arrière-Grands-Parents.
Ils doivent comprendre qu’ils ne doivent compter que sur eux-mêmes tant au TOGO que dans la Diaspora Constructive pour faire triompher leurs nobles Idéaux de Liberté, de Dignité et de Prospérité.
Baden (SUISSE), le 12 Juillet 2011.
K. Kofi FOLIKPO: Les élucubrations de l’Ambassadrice américaine Patricia M. Hawkins.
8

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :