Togo, lorsque Faure Gnassingbé déroule le tapis rouge à un escroc.

29 07 2011

Pendant que l’émirati Abass Al Youssef entre-temps disparu est arrivé à Lomé et pris en charge par l’ANR alors que ce monsieur qui a cherché à récupérer de l’argent qui n’est pas le sien n’est pas moins un escroc, les protagonistes de cette affaire ténébreuse et abracadabrantesque se règlent les comptes à travers des journaux extérieurs.

( bertin agba, loik le floch prigent, abass youssef, dadis camara)

Il y a de cela trois semaines, c’est un fameux magazine du nom de «Managers» piloté par un Béninois répondant au nom de Badarou  qui a fait une série de révélations à charge contre les sieurs Sow Agba Bertin, Gbikpi Bénissan et Pascal Akoussoulèlou Bodjona. Ce journal totalement inconnu de l’espace médiatique ne peut avoir accès  à des dossiers d’instruction si ceux qui tirent les ficelles depuis Lomé n’ont pas mis ces informations à leur disposition. Il est donc évident que «Managers» n’était qu’en service commandé au service de qui on sait. C’est la même méthode d’attaque et d’articles commandés qui a précédé la chute de Kpatcha Gnassingbé.

Les révélations de «Managers» n’ont pas fini d’alimenter les conjectures qu’un autre quotidien béninois du nom de «Nokué», paru le 18 juillet 2011, fait de curieuses  révélations sur d’autres aspects de ce dossier. Autant «Managers» a chargé Sow Agba Bertin et Pascal Bodjona, autant le quotidien «Nokué» charge le patron de l’ANR qui aurait non seulement aussi dépouillé l’escroc émirati mais sollicite aussi ses faveurs pour un éventuel pronunciamiento. La scène ressemble fort à un théâtre de l’ombre où des clans se battent autour de Faure Gnassingbé pour le contrôle du pouvoir.

Lancinant dossier Kpatcha Gnassingbé et coaccusés, audition et arrestation d’officiers notamment le Général Assani Tidjani, affaire Sow Agba versus Abass Al Youssef avec des implications au sommet même de l’Etat, condamnation d’anciens ministres et Premier ministre à des fins de diversion, hypothétique dissolution du RPT, décidément, le «navire Faure» prend de l’eau partout. Les velléités de règlements de comptes sur la base de manipulations et de faux renseignements ne sont pas pour arranger les choses. Lorsqu’on prend en compte le fait que l’Etat togolais est devenu le protecteur d’un escroc étranger contre ses propres citoyens pour des intérêts bassement matériels de certains individus qui sont au cœur de cette vaste manipulation, on ne peut s’empêcher de conclure que le Togo est vraiment aux mains d’une bande de crapules.

Les confrontations entre le sieur Abass Al Youssef et Agba Bertin assistés de leurs avocats respectifs se sont déroulés dans les journées de jeudi et vendredi dans les bureaux du juge d’instruction. Visiblement le Prince d’Abu Dhabi arrivé au Togo en conquérant a eu du mal à convaincre le juge de sa bonne foi alors que des documents et non de moindres attestent que ce monsieur et ceux qu’il accuse aujourd’hui mènent ensemble des affaires depuis longtemps. Ils étaient il y a de cela deux ans en Guinée Conakry auprès du Président Dadis Camara pour un marché de téléphonie mobile (voir photo).  Nous avons pu avoir une copie de l’ordre de mission signé des mains d’Abass Al Youssef qui donne mandat à monsieur Agba Bertin d’être son émissaire auprès de certains chefs d’Etat dans la sous-région ouest africaine et notamment au Togo où il espère installer sa fondation. Dans ce courrier, il a été demandé au PDG d’OPS de récupérer certains de ses biens en Côte d’Ivoire pour une destination à communiquer. Bien évidemment monsieur Bertin Agba a refusé de le faire, comme l’atteste ce document que nous passons en fac-similé.

Les confrontations étant donc terminées, les avocats de Monsieur Sow Agba Bertin tiennent ce mercredi une conférence de presse dans un hôtel de la place pour informer, preuves à l’appui, l’opinion des dessous de cette affaire qui embarrasse bien le sommet même de l’Etat. Comme le dirait l’autre, c’est le début du déballage.

Ferdi-Nando

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :