Togo : Les journalistes défendent samedi leur intégrité physique dans les rues

5 08 2011

Il y a une semaine, l’association togolaise de défense des droits des journalistes, « Sos Journaliste en danger » sonnait le tocsin au sujet de menaces persistantes faisant état de velléités de porter atteinte à l’intégrité physique de certains confrères. Devant le mutisme de l’autorité publique devant ce cri du cœur, cette association a décidé de passer à une autre étape de ses actions de dénonciation.

« Depuis quelques temps, des informations persistantes font état de menaces réelles d’atteinte à l’intégrité physique et à la vie de certains journalistes jugés critiques vis-à-vis du pouvoir en place. Ces menaces qui proviendraient de l’Anr (Agence nationale de renseignement) et qui sont attentatoires aux libertés de presse et d’expression, ont été largement condamnées aussi bien par les associations de journalistes que par les organisations de la société civile et les partis politiques », explique un communiqué signé par le président de « Sos Journaliste en danger », Ferdinand Ayité.

« Mais depuis lors, aucun communiqué officiel n’a été fait pour situer l’opinion. Face à un tel mutisme et eu égard à la persistance des menaces, “Sos Journaliste en Danger” organise le samedi 06 août 2011, avec l’appui des Organisations de défense des droits de l’Homme, une grande marche pacifique pour la Préservation de la Liberté de presse au Togo, à partir de 08 heures », informe le chef de file de cette association. « Sos Journaliste en Danger lance un appel aux organisations de la Société civile, aux partis politiques, aux syndicats, aux revendeuses, aux organisations estudiantines, aux populations de Lomé et de ses environs, à participer massivement à cette manifestation », indique Ferdinand Ayité qui compte ainsi ratisser large autour de la cause que son association et lui défendent. Cette marche s’ébranlera du bas fond du Collège Protestant et prendra fin sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé.

Organisations professionnelles aussi à l’œuvre

Toujours au sujet des menaces précitées, les principales organisations professionnelles du Togo se réuniront cet après-midi du 02 août 2011. « L’Ujit (Union des journalistes indépendants du Togo), le Conapp (Conseil des patrons de presse) et l’Otm (tribunal des pairs) animent ce mardi 02 août 2011, à la Maison de la Presse, une conférence de presse à propos des menaces de mort qui pèseraient sur certains confrères. L’objectif de cette conférence de presse est de rendre compte des différentes démarches des Organisations professionnelles de presse auprès des Autorités Togolaises pour garantir la sécurité à nos confrères et partant à tous les journalistes et professionnels de la communication dans l’exercice de leur profession », annonce Credo Teteh, le secrétaire général de l’Ujit.
par Faustin AMOUSSOUVI, La Rédaction AfriSCOOP à Lomé ©

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :