Togo: le RAJOSEP célèbre la paix.

22 09 2011

« Peuple Togolais, Au Nom De La Paix Et De La Démocratie Fais-Toi Entendre ! »

Aujourd’hui, le monde entier célèbre la Journée internationale de la
paix. Cette Journée a été décidée en 1981 en vertu de la résolution
36/67 de l’Assemblée générale des Nations Unies pour cadrer avec sa
séance d’ouverture, qui se tient annuellement le troisième mardi de
septembre.

Le RAJOSEP (Réseau africain des journalistes sur la sécurité humaine
et la paix), malgré son jeune âge, a tenu à s’associer à la
célébration de cet évènement de portée internationale. Nous sommes
donc très heureux de vous voir si nombreux à cette conférence de
presse.

Cette année, la célébration est placée sous le thème, « Paix et
Démocratie : Faites-Vous Entendre ».
Comme en a décidé l’Assemblée générale des Nations Unies, elle est
consacrée au renforcement des idéaux de paix tant au sein des nations
qu’entre les peuples.
En effet, le Préambule de la Charte des Nations Unies précise que
l’Organisation des Nations Unies a été créée pour prévenir les
conflits internationaux, les régler et contribuer à établir une
culture de la paix dans le monde.
En réalité, l’alliance de la paix et de la démocratie, qui sont
indissociables, est favorable au bien-être de tous. La démocratie,
consacrée par la Déclaration universelle des droits de l’homme, offre
un cadre propice à l’exercice d’innombrables droits politiques et de
libertés civiles.
Le thème de la Journée fait écho des mouvements de fond que traverse
le monde. Partout, des jeunes, hommes et femmes illustrent par leurs
actes le pouvoir de la solidarité, en s’unissant et en manifestant
ensemble pour exprimer une revendication commune : la dignité et le
respect des droits de l’homme. Cette puissante force devrait laisser
augurer un avenir pacifique et démocratique.
Le 15 septembre dernier, Journée internationale de la démocratie,
accompagné de Messagers de la paix et d’Ambassadeurs de bonne volonté
des Nations Unies, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a fait
sonner  la cloche de la paix dans les jardins du siège de l’ONU à New
York, encourageant la jeunesse du monde entier à faire entendre sa
voix en faveur d’un monde pacifique.
« La démocratie compte parmi les fondations de la paix. Quand les
peuples prennent part au processus démocratique, quand ils sont
engagés, ils construisent la paix, jour après jour, année après année
», a déclaré le Secrétaire général de l’ONU BAN KI Moon.

Dans le contexte togolais, où le pays traverse d’énormes difficultés
en matière d’organisation de processus électoraux, de façon régulière
pouvons-nous réellement parler de démocratie ?
Au Togo, il existe un malaise profond quand on sait que la démocratie
se définit comme le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le
peuple. Ceci du fait que ce peuple se sent marginalisé dans la
gouvernance politique, socioéconomique et culturelle du pays.

Les Togolais peuvent-ils construire la paix quand ils prennent part
aux processus démocratiques en se laissant acheter, corrompre, en
prêchant sans conviction ni idéal mais pour des intérêts  particuliers
qui ne visent aucunement le bien être de tous mais du sien propre ?
Le peuple togolais peut-il construire la paix dans la passivité en se
cachant derrière des prétextes sans fondements pour fuir le débat
constructif, pendant que les peuples du monde en pleine mutation, en
plein développement, dans le processus démocratique optent résolument
pour des actions courageuses et innovantes ?
Autant d’interrogations que le RAJOSEP soumet à nos réflexions.

S’il y a des milliers d’années, l’adage qui gagne fut, qui veut la
paix prépare la guerre, dans une Afrique qui gagne et un monde en
pleine évolution les peuples doivent se résoudre au nouvel adage « qui
veut la paix doit aider à l’enracinement de la démocratie ». Car la
démocratie est facteur et vecteur de paix ; la paix étant une
conséquence de la démocratie.
« Les jeunes en particulier sont à l’avant-garde et sur les lignes de
front faisant entendre leur voix comme jamais auparavant et inspirant
tout un chacun avec leur engagement envers la contestation pacifique
et solidaire. Ils démontrent que la démocratie est un modèle universel
souhaité par tous les peuples », a déclaré le Secrétaire Général de
l’ONU.

Jeunesse africaine, jeunesse togolaise, la patrie attend ta
contribution pour une nation démocratique où règne une paix durable,
justice et égalité.

« Peuple togolais, au nom de la paix et de la démocratie Fais-toi entendre ! ».


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :