L’ « inhumanité de la peine de mort ».

10 10 2011

La 9ème Journée Mondiale Contre la Peine de Mort célébrée ce 10 Octobre 2011 est consacrée à l’ « inhumanité de la peine de mort ». En encourageant la réflexion et l’éducation contre la peine de mort, les abolitionnistes du monde entier, et notamment les membres du réseau de la FIACAT (Fédération Internationale de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) qui ont pour mandat l’abolition de la torture et de la peine de mort, souhaitent que chaque citoyen prenne conscience qu’il n’y a pas de manière humaine de tuer.

 

Pour la FIACAT et l’ACAT-TOGO (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, branche togolaise), la peine de mort constitue une violation du « droit à ne pas être soumis à des traitements cruels, inhumains ou dégradants ».

 

Partout dans le monde, les condamnés à mort sont maintenus dans des conditions d’incarcération inférieures aux normes internationales en matière de droits de l’homme. Ces conditions terribles infligent des souffrances psychologiques extrêmes et l’exécution constitue une agression physique et mentale.

 

Les méthodes d’exécution peuvent également constituer une violation de l’interdit absolu de la torture. Ainsi, l’exécution par lapidation est considérée comme une « méthode d’exécution particulièrement cruelle et inhumaine » par le Comité des Droits de l’Homme des Nations-Unies. L’injection létale, parfois considérée comme une méthode d’exécution plus humaine que d’autres, a également causé des souffrances physiques s’apparentant à un traitement cruel et inhumain à de nombreux prisonniers.

 

Le cas de Troy Davis reste vivace dans les mémoires. Devenu symbole de la lutte contre la peine capitale, Troy Davis a été exécuté aux Etats-Unis après avoir clamé son innocence jusqu’au bout.

 

De nos jours, 139 pays dans le monde dont le TOGO ont aboli la peine de mort en droit ou en pratique ; 23 des 58 États rétentionnistes ont procédé à des exécutions. À l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort, La FIACAT, membre de la Coalition mondiale contre la peine de mort, invite tous les gouvernements qui continuent à utiliser la peine de mort à établir un moratoire sur son application en vue de son abolition universelle et définitive.

 

 

                                                                 Le Président

 

 

 

                                                                 Me Jil-Benoît AFANGBEDJI

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :