Togo, les hommes en uniformes ont toujours la gâchette facile.

24 10 2011

Les faits

Le 19 octobre dernier, vers les onze (11H) de la matinée, Agbodrafo, l’une des localités de la région des lacs a reçu la visite musclée des forces de l’ordre comme elles savent toujours le faire, la loi de la force ou l’art de tirer sur tout ce qui bouge et de bouger sur tout ce qui résiste.

(le citoyen blessé par balles à la cuisse qui n'a pas voulu qu'on montre son visage)

Selon les témoignages des habitants d’Agbodrafo, les échauffourées ont opposé les forces de l’ordre notamment la police et les vendeurs de carburants frelatés. Déjà tôt le matin les vendeurs de carburants dénommés « Boudè » disent avoir eu vent de ceux que la police préparerait une descente dans la localité en vue de la saisine des stocks de carburant. Lire le reste de cette entrée »