Togo/Kpatcha: Révision de procès jugée « irrecevable

22 07 2012

Kpatcha Gnassingbé et co-accusés vont poursuivre leur séjour en prison dans le cadre de l’affaire de « complot contre la sûreté de l’Etat togolais d’avril 2009 » jugée en septembre 2011 par la Cour suprême du Togo en premier et dernier ressort.

Il y a près d’un mois, les avocats des condamnés dans l’affaire de « complot contre la sûreté de l’Etat » avaient introduit une demande en révision du verdict de ce procès auprès de la Cour suprême du Togo qui avait mis en délibéré sa décision sur ce 19 juillet. A l’ouverture de ses audiences mensuelles en ce jour à Lomé, la plus haute juridiction du Togo a vidé en l’espace de quelques minutes ce délibéré, en jugeant « irrecevable » la demande de révision. Lire le reste de cette entrée »





Communiqué relatif à la tentative d’enlèvement de son Directeur de la Publication de « La Nouvelle » et l’interdiction du journal par la HAAC

22 07 2012

Dès la publication du journal « La Nouvelle » N°004 en date du lundi 16 juillet 2012, SOS Journaliste en Danger a interpellé le Directeur de la Publication pour lui signifier clairement les manquements déontologiques qui ont entaché la parution et des conséquences qui peuvent en découler. SOS Journaliste en Danger se préparait à rendre public un communiqué à cet effet quand la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a publié, dans la nuit de ce lundi sur les médias d’Etat, un communiqué annonçant l’interdiction de parution du mensuel « La Nouvelle » pour publication de « fausses informations, appels à la haine ethnique et religieuse, intrusion dans la vie privée des citoyens, calomnie et injures ».

Dans la foulée de la publication de ce communiqué, des individus en tenue civile armés à bord d’une RAV 4 TG-2858-AG couleur marron ont tenté d’enlever le Directeur de la Publication du journal en prenant d’assaut son domicile sis au quartier Hanoukopé aux environs de 21h15. Pourchassé nuitamment dans le quartier, M. Lawson Bêtum Bonéro a réussi à échapper à ses ravisseurs et s’est mis jusqu’à présent à l’abri.

Cette tentative d’enlèvement intervient dans un climat de vive tension politique, marquée par des violences qui ont occasionné à ce jour, trois (3) morts et une centaine de blessés à l’occasion d’une série de manifestations organisées par le Collectif « Sauvons le Togo » pour exiger des élections transparentes et le respect des droits de l’homme. Des bavures policières et autres violations de domiciles privés, visiblement encouragées par des démentis mensongers et systématiques des autorités gouvernementales et des responsables de sécurité. Lire le reste de cette entrée »