OBUTS fête ses quatre ans d’existence.

3 08 2012

Citoyennes et Citoyens du Togo,

Mes Chers compatriotes,

Il y a de cela quatre ans que notre formation politique OBUTS, est rentrée sur la scène politique de notre pays le 02 août 2008, dans un contexte de catastrophe nationale aux lendemains des intempéries ayant provoqué la rupture de sept ponts.

Quatre ans après la naissance de OBUTS, la gravité de la crise sociopolitique et l’ampleur de la désespérance sociale ont atteint leur paroxysme sur la Terre de nos Aïeux, sept ans après le triple coup d’Etat militaire, constitutionnel et électoral ensanglanté qui a porté au pouvoir Faure GNASSINGBE.

L’éthique et la vertu, pourtant consacrées par notre Constitution, ont déserté le sommet de l’Etat togolais.

Ainsi notre pays pourtant béni de Dieu, est devenu l’ « orphelinat de l’humanité » !

Il est donc clair que nonobstant le chemin mouvementé que nous avons ensemble parcouru, l’unique et seul défi qui vaille à ce jour reste le rétablissement de la République dans ses fondamentaux, dans l’intérêt supérieur de la Nation.

Dans  nuit du 04 mars 2010, face au hold-up électoral encours de préparation pour consacrer la contrevérité urnes, nous avons appelé les populations togolaises, à se mobiliser, car seule la Résistance citoyenne, dans un élan unitaire peut nous conduire au respect du choix effectué par le peuple souverain.

Par la suite, nous avons impulsé le 19 mars 2010, la création du Collectif pour la Vérité des Urnes (CVU), pour porter notre lutte collective dans le cadre d’un mouvement citoyen à même de fédérer, les énergies des Togolais au delà du périmètre de notre formation politique OBUTS.

Notre engagement résolu et objectif dans la Résistance citoyenne a vu, par le passé, notre participation aux activités du Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC), et depuis le 04 avril 2012, dans le plus grand mouvement citoyen post Conférence Nationale Souveraine, le Collectif Sauvons le Togo (CST) dont OBUTS est  membre fondateur.

S’il est une certitude aujourd’hui pour tous les combattants de la liberté, des droits de l’homme et de la dignité, c’est que seul doit compter à ce tournant particulier de notre histoire, le Togo et rien que le Togo.

Point de place aux calculs partisans et politiciens dont les fâcheuses conséquences ont retardé l’avènement de l’Etat de droit et consacré l’impunité sur la Terre de nos Aïeux !

C’est pourquoi j’invite solennellement tous les artisans du changement démocratique et du progrès de même que toutes les filles et tous les fils du Togo tout entier à en faire leur credo jusqu’au triomphe de la Résistance citoyenne « DENYIGBA ».

« DENYIGBA » nous renvoie à l’essence même de la Terre de nos Aïeux, et fait écho de la sève nourricière de notre héritage commun.

« DENYIGBA » doit donc résonner comme l’unique motif de ralliement à la lutte pour un Togo libre, démocratique et prospère, au moment où Faure GNASSINGBE, de par la formation le 31 juillet 2012 de son nouveau gouvernement, vient de confirmer sa volonté obstinée de passage en force, aux prochaines consultations électorales !

L’histoire des peuples a toujours montré que c’est dans la lutte ardue des forces du progrès coalisées que l’humanité a triomphé des forces du mal.

La mémoire collective mondiale nous rappelle que la chute d’Adolf HITLER et du nazisme n’ont  été possible que grâce à la convergence d’actions des coalitions occidentale et soviétique.

Il ne peut en être autrement aujourd’hui pour le Togo déshumanisé et asphyxié par la dictature militaro-clanique et ses sinistres réseaux !

C’est bien cette dynamique libératrice des forces du mal que porte et incarne aujourd’hui le Collectif Sauvons le Togo.

Toute autre coalition à venir,  n’aura de   sens et d’avenir que si elle s’inscrit dans la même dynamique pour la fin de la dictature militaro-clanique, et l’avènement d’un Togo véritablement démocratique.

Citoyennes et Citoyens du Togo,

Mes Chers compatriotes,

Les enfants, la jeunesse, les femmes, les retraités et les personnes âgées doivent absolument être au cœur de notre aventure collective, et la Terre de nos Aïeux ne doit plus être l’ « orphelinat de l’humanité ».

Je voudrais particulièrement, dans la droite ligne du 31 juillet, journée africaine de la femme, rendre un hommage mérité à toutes les femmes togolaises pour leur précieuse contribution au développement de nos familles et à la survie de la Nation.

Je les invite à rejoindre plus nombreuses,la Résistance citoyenne portée par le Collectif Sauvons le Togo car, partout où réussissent les nobles causes se trouvent toujours les femmes, comme le rappelle opportunément la lutte pour l’indépendance du Togo, immortalisée par le monument de l’indépendance.

Mes hommages vont également à notre jeunesse abandonnée à elle-même nonobstant la présence du Togo au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies, institution qui a pourtant placé les jeunes au cœur du développement et décrété le 12 août, journée internationale de la jeunesse.

Je félicite nos jeunes pour leur engagement résolu dans la Résistance citoyenne et les invite à plus d’audace car leur combat est légitime, et ce n’est  par là que se trouve le  chemin de leur dignité et leur avenir.

La Résistance citoyenne est le seul chemin par lequel les forces du changement démocratique et du progrès pourront conduire le Togo vers des lendemains meilleurs.

Elle doit impérativement déboucher sur le rétablissement des fondamentaux républicains, et permettre la mise en place des institutions fortes au service de la cohésion nationale, la justice sociale et la prospérité partagée pour tous, comme l’affirmait le Président Barack OBAMA, lors de son passage au Ghana le 10 juillet 2009.

Dans cette perspective, la plateforme citoyenne du Collectif Sauvons le Togo garde toute sa pertinence pour structurer l’agenda des priorités politiques pour les semaines et mois à venir.

A cet effet les réformes constitutionnelles institutionnelles, ainsi que celles du cadre électoral, les mesures visant à assurer l’indépendance de la magistrature, la fin de l’impunité, le respect absolu des droits de l’homme, la préservation des ressources nationales, et prospérité partagée, doivent au cœur  de l’action politique et s’’inscrire dans la priorité des  priorités !

OBUTS estime par ailleurs  indispensable l’adoption de mesures d’urgence pour alléger le panier de la ménagère, rendre véritablement accessibles les soins de santé de base et l’éducation tout en réhabilitant les infrastructures sanitaires et éducatives dans le pays.

Citoyennes et Citoyens du Togo,

Mes Chers compatriotes,

La gravité de l’impasse sociopolitique actuelle de notre pays n’autorise guère des choix partisans et politiciens.

C’est pourquoi OBUTS entend consacrer toute son énergie au service du triomphe la Résistance citoyenne.

C’est en allumant la lumière qu’on détruit les ténèbres !

Nous devons donc tous ensemble retrouver la communion avec Dieu, qui Seul, confère à toute société la substance humaine de la vie.

C’est bien l’oubli de Dieu par la dictature militaro-clanique, qui a tragiquement conduit le Togo au règne de l’imposture, de l’arbitraire, de la violence, du sang et de la prédation sans précédent des richesses nationales.

C’est fort de la conviction que la substance humaine de toute vie ne vient véritablement que de Dieu, que OBUTS a placé la résistance citoyenne sous le sceau du «cycle huit » de la Lumière et de l’Esprit Saint.

Que nos genoux ne soient donc point fatigués jusqu’à ce que soit éclatante notre inexorable victoire sur les forces du mal !

OBUTS est résolument engagée aux côtés du Peuple togolais  âprement défendu par le Collectif Sauvons le Togo,  lance un vibrant appel aux forces de l’ordre et de sécurité  à défendre  les valeurs républicaines, pour ne être une caution solidaire des groupes d’intérêt, qui ont choisi de faire du Togo leur patrimoine privé, et le peuple togolais leurs sujets.

« DENYIGBA » doit donc être l’unique crédo et leitmotiv de toutes les forces véritablement soucieuses d’un lendemain meilleur pour les générations présentes et à venir sur la Terre de nos Aïeux !

Que Dieu bénisse le Togo et chacun de ses enfants !

Vive la Démocratie et que renaisse la République par notre foi, notre détermination et notre sacrifice !

Vive OBUTS,

Vive le Togo libre et prospère.

Fait à Lomé le 2 aout 2012

Pour l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire,

Le Président

Agbéyomé KODJO

 


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :