Le gouvernement togolais malgré la misère noire augmente le prix du gaz butane.

31 08 2012

Depuis lundi 27 août 2012, le prix du gaz butane à consommation domestique a flambé exponentiellement, sans raison et sans communication ou annonce de la part du gouvernement. Ce n’est qu’au moment de faire leur achat, que les consommateurs ont découvert les nouveaux prix.  

En effet, le prix de la bouteille de 12 Kg est passé de 4055 F à 5500 F CFA, soit une augmentation de 1445 F; celui de la bouteille de 6 Kg est passé de 1945 F à 2640 F CFA soit une hausse de 695 F CFA. Cette nouvelle augmentation de prix est donc de l’ordre de 36% alors qu’il y a seulement deux mois,  la bouteille de 12 Kg coûtait 3859 F CFA et celle de 6 Kg ne se vendait qu’à 1852 F CFA

Le Collectif « SAUVONS LE TOGO » vivement préoccupé par cette hausse injustifiée tient à faire observer que dans les pays voisins et dans d’autres pays de la sous-région, les gouvernements tentent de soulager le panier de la ménagère en diminuant les prix des produits de première nécessité. C’est ainsi qu’au Bénin, au Burkina Faso et au Ghana, des dispositions sont prises pour une diminution des prix de produits pétroliers et autres produits de grande consommation afin d’agir contre la vie chère. Au Sénégal, le Président Maky SALL dès son arrivée au pouvoir a immédiatement  revu à la baisse les prix des denrées de première nécessité. Il vient de faire l’annonce de supprimer le Sénat afin de récupérer sur le budget de l’Etat, la somme de 8 milliards de francs CFA pour faire face aux problèmes de d’inondation. Hors de notre sous-région, le Président français, François HOLLANDE aussitôt  élu a ordonné la diminution de son salaire et de ceux de ses ministres. Mieux, il vient d’entreprendre la revue à la baisse du prix des carburants en France.

Quant aux autorités togolaises, elles ont choisi de pousser les populations togolaises jusqu’à leur dernier retranchement, en leur faisant payer des impôts exorbitants qui ne servent manifestement qu’à soutenir le train de vie oligarchique des gouvernants. On apprend qu’une augmentation de prix des carburants serait également en vue.

Le Collectif « SAUVONS LE TOGO » s’étonne que le gouvernement du Togo qui clame la lutte contre la désertification et par ricochet, la préservation de l’environnement puisse prendre des mesures aussi ubuesques et farfelues comme la hausse du prix du gaz butane qui sont à l’antipode d’une politique cohérente de l’environnement. C’est pourquoi, le Collectif «SAUVONS LE TOGO» exige de la part du gouvernement impopulaire du Togo, l’annulation immédiate de la décision qui a porté le prix du gaz butane à la hausse.

Enfin, le Collectif « SAUVONS LE TOGO » invite le peuple togolais à rester vigilant pour faire échec, aux manœuvres du pouvoir, qui tendent à maintenir le pays dans le dénuement et la pauvreté.

Peuple togolais, par ta foi, ton courage et tes sacrifices, la nation togolaise doit renaître ! 

 

Pour le Collectif,

Le Coordinateur

 

SIGNE

 

     Me Ata Messan Zeus AJAVON

                               Fait à Lomé, le 31 août 2012

Advertisements

Actions

Information

One response

6 09 2012
jeanvie

C’est probablement la partie supportée par l’Etat (subvention) qui a été supprimée. Les vendeurs (TOTAL surtout) sont désormais libre de vendre au prix coûtant. Le gouvernement commence par le gaz pour tester la réaction de la population; ne soyons pas surpris que les prix des carburants aussi changent dans les jours à venir. A vos poches.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :