Le mot d’ordre « Togo sans presse » lancé par les organisations de presse est largement suivi.

12 03 2013

FF-Presse-BandeauConformément à la série de trois jours d’actions prévues par les 0rganisations de presse notamment le Syndicat des journalistes indépendants du Togo (SYNJIT); Journalistes pour les droits de l’homme (JDHO) ; le Réseau africain des journalistes sur la sécurité humaine et la paix (RAJOSEP); le Syndicat des agents de l’information, techniciens et journalistes des organes publics (SAINTJOP), l’Observatoire des médias pour la démocratie et bonne gouvernance (OMDG) ; SOS Journalistes en danger et l’Association des médias pour le progrès (MEDIACTION) ; une journée sans presse a été observée ce mardi 12 mars 2013 sur l’ensemble du territoire national.

A la suite d’un monitoring du mot d’ordre « Journée sans presse », les Organisations de presse ont relevé que le mouvement a été largement suivi à Lomé et à l’intérieur du pays.  Les organisations ont noté avec satisfaction que les vendeurs des journaux ont également suivi le mot d’ordre en fermant les kiosques à journaux.

Il est à noter que deux (2) journaux, deux (2) radios et deux (2) télévisions n’ont pas respecté le mot d’ordre. Cinq (5) autres journaux ont paru spécialement pour saboter le mot d’ordre. Lire le reste de cette entrée »