La fonction publique togolaise en grève sèche les 04 et 05 avril prochain.

29 03 2013

Face à l’autisme du pouvoir togolais malgré les soixante douze (72) heures de grève observées il y a bientôt un mois  par la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) pour réclamer de meilleures conditions de vies et de travail, cette dernière est obligée de hausser de nouveau le ton.

29679

Au cours d’une assemblée générale aux ambiances électriques qui a réunit le mercredi dernier au centre communautaires de Tokoin, la plupart des délégués y compris ceux du tréfonds du Togo, une grève sèche de quarante huit (48)  heures les 04 et 05 avril prochain vient d’être lancée.

« Après cette grève plus rien ne sera plus comme avant ». A dardé le docteur Gilbert Tsolenyanu, porte-parole de la STT.

Les morgues et les centres de transfusions sanguines seront fermés de même que les établissements scolaires et les cours devant être dispensés seront considérés comme faits. A l’approche des examens de fins d’années c’est plutôt une mauvaise nouvelle pour les élèves et leurs parents.

Nous avons au niveau de la Synergie interpellé nos gouvernants sur nos problèmes, mais nous avons constaté avec amertume que nos revendications sont restées lettre morte », a regretté le médecin Gilbert Tsolenyanu qui a dit « compter sur cette grève de quarante huit (48) heures pour faire plier le gouvernement ».

Pour rappel, les employés de la fonction publique togolaise  exigent entre autre et ce  depuis plusieurs mois, la  hausse de leur grille salariale, l’amélioration des primes d’allocation à la retraite, la révision de l’âge de départ à la retraite.

Toutes ces revendications sont contenues dans la plate forme que la synergie à adressé au gouvernement qui préfère jouer au trouble faite en discutant avec les centrales syndicales qu’il a lui-même phagocyté  et qui ont quitté le devant de la lutte pour l’amélioration des conditions du travailleur togolais depuis belle lurette.

La synergie quant à elle réclame l’ouverture des discussions avec elle uniquement et dans les meilleurs délais.

En cas d’insatisfaction, la grève sera « reconduite sans préavis jusqu’à l’obtention des droits des travailleurs », des droits qu’elle estime « légitimes ». Mettent en garde les grévistes.

 

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :