Le journaliste togolais, Frédo Attipou agressé par des individus non identifiés.

3 04 2013

Le_journaliste_Fredo_ATTIPOU_encore_une_87706218_thumbnail« Retour aux années de plomb avec Gnassingbé 2.  Ceux qui croyaient à la phrase magique de Faure Gnassingbé quand il lançait à la figure des togolais, « lui c’est lui,  moi c’est moi», voulant faire croire qu’entre lui et son père qui a régné sans partage pendant près de quarante (40) ans sur ce Togo, doivent déchanter. Faure est bien le fils de son père, en version pire ».  Viens de nous confier un  septuagénaire visiblement écœuré par les actes du prince et sa clique.

En début de cette soirée, des individus non identifiés,  que le pouvoir appelle lui-même « des éléments incontrôlés » viennent d’agresser grièvement le reporter Frédo Attipou.

Selon les témoignages,  ces individus étaient à bords de deux véhicules l’un à plaque minéralogique du Togo et l’autre du Nigéria. Le premier véhicule a bousculé notre confrère qui était à moto quand le second  se pointa à leur hauteur et le chauffeur lui lança, « c’est lui qui envoie les images à l’extérieur il va voir ». Pris entre  deux voitures et à moto le confrère s’est retrouvé sur le goudron, le menton fracassé, et des plaies dans les deux paumes de la main et aux pieds. Lire le reste de cette entrée »