togo, la synchronie des organisations de presse réagit à la tentative d’assassinat du confrère Frédo Attipou.

4 04 2013
La Synchronie des professionnels des médias a appris avec stupéfaction la tentative d’assassinat dont a fait l’objet Frédo ATTIPOU, Journaliste reporter, travaillant pour l’hebdomadaire « Le Canard Indépendant », le magazine « Sika’a » et des sites Internet de la diaspora.

Le mercredi 03 avril 2013 aux environs de 17h 45 à Sanguéra (Nord-Ouest de Lomé), alors qu’il revenait à moto d’une réunion de sa paroisse, le journaliste a été pris en sandwich par deux voitures, l’une d’immatriculation nigériane, l’autre d’immatriculation togolaise, à bord desquelles se trouvaient des individus non identifiés. Après avoir immobilisé sa moto, il s’est vu balancer à la figure par l’un des individus cette menace : « C’est toi qui envoies les images à l’extérieur, n’est-ce pas ? Tu verras bientôt ! ». C’est en tentant de s’extirper de cette emprise que le journaliste a été percuté par la première voiture, suivie de la seconde qui a tenté de l’écraser. Les deux voitures ont ensuite pris la fuite, poursuivie par les taxis-motos qui ont suivi la scène. Grièvement blessé, le journaliste a été transporté dans un centre médical où il a bénéficié des premiers soins. Ses caméras ont été endommagées lors de cette agression.

La Synchronie des professionnels des médias s’inquiète de cette tentative d’assassinat qui intervient après l’agression perpétrée contre le journaliste Younglove Egbéboua Amavi le 14 mars 2012 lors du sit-in en face du Palais de la Présidence, et l’inculpation sur la base des dispositions du code pénal, du journaliste Komi Zeus Aziadouvo par le doyen du juge d’instruction dans l’affaire des incendies des marchés suite à un article de presse sur le sujet.

La Synchronie des professionnels des médias proteste avec vigueur contre cette tentative d’assassinat et invite expressément les autorités du pays à pendre toutes les mesures pour garantir la sécurité aux professionnels des médias dans l’exercice de leur métier.

La synchronie des professionnels des médias est fortement préoccupée par la recrudescence des actes visant à porter atteinte à l’intégrité physique des journalistes et autres professionnels des médias dans l’exercice de leur fonction.

La Synchronie des professionnels des médias condamne avec vigueur cette tentative d’assassinat et invite expressément le Président de la République à pendre toutes les mesures pour garantir la sécurité aux professionnels des médias dans l’exercice de leur métier.

La Synchronie lance un appel pressant aux organisations de défense de la liberté de presse et aux organisations des droits de l’Homme à prendre la mesure de la gravité des menaces qui pèsent sur les journalistes dans l’exercice de leur métier au Togo.

La Synchronie des professionnels des médias appelle tous les journalistes et professionnels des médias à rester vigilants et à se tenir prêts pour une mobilisation générale et permanente dans les prochains jours pour dénoncer les agressions récurrentes des journalistes.
Fait à Lomé, le 4 avril 2013
Pour la Synchronie, Ferdinand Mensah AYITE

Président de SOS JED


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :