L’opposition togolaise en tournée Européenne.

7 04 2013

imagesUne délégation du Collectif Sauvons le Togo (CST), composée de jean pierre Fabre, Président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Zeus Ajavon, Coordinateur du CST qui doit être en terre parisienne ce lundi et du Commandant Olivier Amah Poko, Président de l’Association des Victimes de la Torture au Togo, ASVITTO.

Côté coalition arc en ciel, il s’agit de me maitre Dodji Paul Apevon du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) et de Brigitte Adjmagbo Johnson, Présidente de la Coalition et Secrétaire Générale de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA).

Objectif de cette tournée, présenter la situation socio politique explosive et préoccupante du pays surtout depuis l’affaire des incendies de Lomé et de Kara, avec son lot d’inculpations tous azimuts et fantaisistes sans oublier l’embastillement des militants et responsables du Collectif Sauvons le Togo

De sources proches des deux regroupements, ces rencontres avec les officiels européens s’avèrent indispensables étant donné que leurs représentants au Togo, notamment les ambassadeurs semblent rouler pour le pouvoir dictatorial en place au lieu de respecter les aspirations de tout un peuple au changement.

Il est donc important que les acteurs politiques de l’opposition aillent présenter de vives voix la situation socio politique, empreinte de répressions sauvages des manifestations par les forces de sécurité, de violations systématiques des textes et lois et de la république, de l’instrumentalisation de la justice malgré les milliards injectés par les même partenaires occidentaux pour sa modernisation sans oublier l’organisation unilatérale d’un processus électoral truqué d’avance en l’absence de toute réformes constitutionnelles et institutionnelles comme le recommande l’APG depuis 2006.

Même si certaines voix ce sont élevées pour dénoncer que les délégations du CST et de l’Arc En Ciel vont être reçu séparément par les différents officiels des pays, notamment, la France, la Belgique et l’Allemagne, de sources autorisées, les deux délégations multiplient les séances de travail en terre française afin d’harmoniser les points de vues et  parler d’une seule et même voix.

C’est quoi parler d’une seule et même voix peuvent s’interroger à juste titre les togolais.  Est ce  de transition ? De dialogue pour négocier le départ de Faure en fin de mandat en 2015 ? Ou encore de dialogue pour aller aux élections législatives ? Aux sortir des discussions l’opinion nationale en saura davantage.

Depuis leur création respective, c’est la première tournée qu’effectuent ces deux regroupements. Les togolais espèrent qu’en plus des rencontres politiques, pour une fois l’opposition togolaise pensera à investir les médias occidentaux et que ces derniers pour une des rares fois se comporteront en professionnels et non donner l’impression comme d’habitude comme si le Togo ne comptait pas corroborant ainsi la thèse de la trilogie de complot politique, diplomatique et  médiatique qu’on leur prête.

Advertisements

Actions

Information

One response

15 04 2013
Mamadou Camara

Très intéressant article mais on aimerait savoir qui ils ont rencontré, des noms concrets parce qu’il y a environ 20.000 officiels à Bruxelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :