Troisième série de grève des travailleurs togolais aux conséquences fâcheuses.

10 04 2013

arton15520-93f9cLa synergie des travailleurs du Togo, (STT) après les quarante huit (48) heures de grève, à lancé une nouvelle grève de soixante douze (72) heures face à l’entêtement du pouvoir d’user de dilatoire au lieu de satisfaire les huit (08) points contenus dans  la plate forme de la synergie transmise au gouvernement depuis plusieurs mois.

Le ton commence par durcir du côté des travailleurs et les premières conséquences de cette nouvelle grève sont visibles. Depuis le début le mouvement est largement suivi sur l’ensemble du territoire notamment  dans les domaines de la santé et de l’éducation.

Côté santé depuis hier, la morgue de Lomé a été submergée par les familles des défunts qui ont du attendre même tard dans la nuit pour récupérer les dépouilles histoire d’éviter les désagréments de la dernière semaine où les morgues et les centres de transfusion sanguine ont été fermées. Les pressions des autorités et des corps habillés ne sont pas venus à bout de la détermination des grévistes qui ont eu le courage de leur rappeler que la grève consiste en la réclamation des conditions de vie et de travail et comme tel, même les forces de sécurité vont jouir des résultats de cette noble lutte aux revendications légitimes.

La morgue n’a pas désemplit jusqu’à la mi-journée de cette première journée de la troisième série de grève.

Côté éducation, la tension est plutôt vive avec des mouvements d’humeur observés de part et d’autre. Baguida, Adidogomé, Lycée de Tokoin, pour ne citer que ces établissements scolaires. Les élèves qui vont entamer bientôt les examens de fin d’années tout en comprenant et soutenant la lutte de leur professeur  ne comprennent pas l’entêtement et l’autisme du pouvoir de Faure Gnassingbé à satisfaire les revendications plus que légitimes des travailleurs notamment de leur enseignants, qui au cours de la grève considèrent comme faits les cours qui devront être dispensés.

De plus le probatoire sport en prélude au baccalauréat première partie devrait démarrer ce matin dans certains centres mais la grève paralyse tout.

Les fonctionnaires, par la voix de la synergie promettent de durcir le ton si à l’issue des trois  jours de grève le gouvernement continue par jouer au sourd et muet.

Par ailleurs, comme dans tout régime dictatorial où on n’a que faire du suffrage du peuple, on pense à anéantir tous ceux qui œuvrent pour un meilleur devenir du pays. Dans la même logique le pouvoir concocterait des plans pour faire taire certains responsables de la synergie, arguant qu’ils sont entrain de les défier.

En quoi réclamer de meilleures conditions de travail est un comportement de défiance vis à vis des gouvernants ? Au finish les autorités  togolaises n’ont pas compris et ne peuvent jamais comprendre qu’ils sont au service du peuple et non se servir.

Pendant ce temps le Togo continue sa descente aux enfers, ce qui présage d’un lendemain plutôt sombre.


Actions

Information

One response

10 04 2013
pierre bada

Les militaires, les policiers, les gendarmes et les milices du gouvernement n ‘ ont qu ‘ a savoir que ce que demande la synergie des travailleurs togolais va directement a tous les togolais sans exception. Donc mes freres des corps habilles soyez calmes et n ‘ accepter pas qu ‘ on vous trompe avec ces billets de banque pour sacrifier l ‘interet du peuple tout entier sinon l ‘ histoire vous rattrappera.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :