Togo, kpatcha Gnassingbé et les siens risquent de poireauter en prison, la cour de la CEDEAO sur les traces de la justice togolaise ?

28 04 2013

169-awa-nana-daboya

L’information vient de nous parvenir. Le délibéré dans l’affaire Kpatcha Gnassingbé s’est transformé en plaidoirie au nom des juges de la CEDEAO soupçonnés d’avoir cédé aux mallettes à frics de Faure Gnassingbé pour rendre une justice dictée par le pouvoir de Lomé.

Gnassingbe_Kpatcha432Les juges de la CEDEAO en décidant de reporter à plusieurs reprises le délibéré dans ce ténébreux dossier monté de toutes pièces par la clique au pouvoir, faisait déjà planer le doute sur leur indépendance et leur impartialité dans cette affaire cousue de fil blanc.

En plus des incessants reports  qui ne répondent à aucune règle juridique de l’avis de nombreux constitutionnalistes, la cour  vient de surprendre l’opinion par ce revirement spectaculaire et inattendu en décidant que le 14 mai 2013 sera une séance pour plaider le dossier.

Un revirement bien curieux qui donne pleinement raison à ceux qui soutiennent que des mallettes bourrées d’euros ont transité par Abidjan pour enfin atterrir  à Abuja. Objectif, user du dilatoire pour maintenir le député de la Kozah, Kpatcha Gnassingbé demi-frère de Faure Gnassingbé en prison. Lire le reste de cette entrée »