Togo, ténébreux dossier des incendies, un des détenus décède faute de soins.

11 05 2013

« Je vois les pères de l’Ablodé (les pères de l’indépendance), ils sont venus nombreux m’accueillir… ». Aurait répété à maintes reprises Etienne Yakanou ces dernières semaines avant de rendre l’âme ce 10 mai à la réserve d’Agoè où il était  détenu.

ETIENNE YAKANOU 002

Etienne Yakanou, Président sous section ANC-AVENOU, 44 ans, deux enfants de 10 et 12 ans vient de mourir des suites d’une  détention arbitraire et abusive dans le dossier clair-obscur des incendies des marchés de Lomé et de Kara faute de soins.

Alphonse kpogo de l’ADDI et Apollinaire Athilé, chauffeur de Monsieur Fabre, Président de l’ANC, sont respectivement transférés dans une clinique et au CHU Campus pour des problèmes cardiaques. Apollinaire Athilé est grièvement blessé selon nos informations, il aurait tellement cogné la porte de sa cellule qu’il a perdu beaucoup  de sang.

De sources concordantes, dès la mort de Yakanou Etienne, ses autres camarades d’infortunes, incarcérés à la réserve d’Agoè, entre autres Alphonse Kpogo de l’ADDI, Bodé Tchakoura du PSR, le  Pasteur  Gnonato et d’autres militants du Collectif Sauvons le Togo (CST), ont manifesté avec colère en cassant portes, fenêtres et vitres. Une unité spéciale des forces de sécurité à été dépêchée sur les lieux pour quadriller et sécuriser le secteur.

Il est inconcevable que des autorités chargées de la protection des citoyens les laissent plutôt mourir sans aucun état d’âme et aient le toupet de trouver un bouc émissaire.

Aux dernières nouvelles, les tout puissants de la République accusent l’une des femmes des détenus d’avoir annoncé la mort d’Etienne Yakanou et exigent de l’écouter. Un véritable monde à l’envers ce petit Togo.

Etienne yakanou est-il mort ou pas ? Où sa mort reste un secret d’Etat pour que personne n’en parle ? Entre ceux qui laissent mourir les citoyens et ceux qui informent l’opinion qui sont à écouter et à mettre en prison à vie ? Une politique de non assistance à personne en danger érigée en règle et soutenue par le plus haut sommet de l’Etat. Les togolais sont véritablement en danger et doivent se rendre à l’évidence qu’ils sont dans une jungle à la merci des plus « Faure ».

Il est à rappeler que ces incendies d’origines criminelles  seraient l’œuvre des proches du pouvoir togolais comme la révélé la lettre du continent. De plus le rapport des experts français atteste que c’est du kérosène qui a été utilisé pour faire consumer les marchés. Le kérosène comme tout le monde le sait est un liquide stratégique dont  seul l’Etat peut contrôler son utilisation. En dépit des insanités que  des journalistes maisons ont reçu  comme consignes à débiter sur les médias comme quoi le kérosène se trouverait à la portée du citoyen lambda, les togolais savent aujourd’hui dans quel camp se trouve les pyromanes.

Que le pouvoir s’entête à maintenir en prison et indéfiniment des citoyens innocents dans le seul but de décapiter le CST qui lui fait face depuis un an relève d’une hémiplégie intellectuelle intolérable.

Pour l’instant aucune version officielle suite à ce décès et sur la situation qui prévaut à la réserve d’Agoè où sont incarcérés injustement des citoyens. Sans doute les laboratoires du pouvoir sont à pied d’œuvre pour nous fabriquer une version digne des habitudes de la maison.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :