Togo, le corps du détenu Etienne Yakanou à la morgue de Lomé.

12 05 2013

le corps d’Étienne Yakanou décédé  le vendredi 10 mai 2013 faute de soins.

embastillé innocemment dans le ténébreux dossier des incendies des marchés de Lomé et de Kara, ce militant de l’ANC est mort sans commettre aucune faute au nom de Faure Gnassingbé et de ses enquêteurs tortionnaires.

malgré les manœuvres orchestrées par le pouvoir en place pour empêcher la famille de voir le corps du défunt, des confrères ont réussi à prendre la photo de Etienne Yakanou à la morgue de Lomé. Attention image dure à supporter. Paix à son âme.

yakanou etienne

 





Togo, chaudes échauffourées à Niamtougou entre populations et forces de l’ordre.

12 05 2013

Selon les témoignages, tout est parti de l’arrestation du professeur de philosophie Tadona épiphane.

DSCN1390

Le vendredi dernier, Faure Gnassingbé  comme à l’accoutumée devrait  prendre son vol à l’aéroport de Niamtougou, ville située à environ 450 kilomètres au nord de Lomé. La garde présidentielle a bloqué toute la circulation pendant plusieurs heures empêchant  les quelques fonctionnaires du milieu de vaquer à leurs occupations.

DSCN1394

Ce professeur de philosophie est arrivé au même moment où ce dispositif que les militaires appellent dans leur  jargon le jalonnement se mettait en place. Monsieur Tadona qui était déjà en retard à supplier en vain les militaires pour qu’on le laisse se frayer un chemin ce qu’évidemment les tous puissants n’ont pas digéré. Ils ont donc saisi sa moto et monsieur Tadona regagna son lycée à pied, en effet, il avait cours avec des élèves de terminale en plein préparatifs pour le baccalauréat deuxième partie.

A la fin de la journée, le professeur de philo se pointa à la police pour récupérer sa moto et là surprise il fut arrêté et déposé à la prison civile de Kara. Lire le reste de cette entrée »