Dernière minute : Togo, la vie des détenus dans la ténébreuse affaire des incendies très préoccupante.

13 05 2013

Malgré la mort d’Etienne Yakanou, les tortionnaires continuent de menacer les autres détenus arbitrairement et abusivement embastillés dans les affaires des incendies des marchés de Kara et de Lomé, dont l’opinion nationale et internationale savent de quel côté se trouvent les pyromanes.

Aux dernières informations, le tout puissant capitaine Akakpo, patron du tristement célèbre Services de Recherches et d’Investigations (SRI) menace monsieur Apollinaire Athilè, chauffeur de monsieur jean pierre Fabre évacué d’urgence  dans une clinique   pour des soins suites à des malaises cardiaques est poursuivi jusque sur son lit d’hôpital par les enquêteurs tortionnaires de la République pour motif qu’il explique le pourquoi il a eu le culot de casser les vitres à la réserve d’Agoè où ils sont incarcérés suite à la mort de leur camarade Etienne Yakanou décédé dans des conditions troubles le vendredi dernier.

 En réalité la mort de monsieur Yakanou ne fait ni chaud ni froid à ceux qui régentent ce pays par la force des choses en toute impunité. Il est incompréhensible qu’un détenu en soins  subisse un interrogatoire sous prétexte qu’on est un zélé capitaine et qu’on peut tuer, torturer embastiller les citoyens sans que le ciel ne tombe. Selon leu propres jargons.

Le capitaine tortionnaire qui devrait se cacher depuis les révélations tonitruantes de Mohamed Loum alias Toussaint Tomety, un témoin fabriqué de toute pièces dans ce dossier d’incendies qui a finalement craqué, toute honte bue trouve le moyen de s’illustrer de la pire des manières, démontrant son côté sans cœur face la douleur, à la souffrance des citoyens. Le tout puissant capitaine,  prend d’ailleurs  soin de préciser qu’il attend de pied ferme Monsieur Athilé qui doit répondre du fait qu’il a cassé les vitres de son lieu de détention.

L’autre infomation de sources concordantes, Alphonse Kpogo de l’ADDI également en soins dans une clinique de la place pour des malaises cardiaques devrait se présenter à la justice ce matin. Le responsable de la clinique au regard de son état a préféré qu’il soit emmené en ambulance à la justice, le même capitaine tortionnaire s’y ait opposé exigeant que le malade soit embarqué dans un véhicule de la gendarmerie auquel cas il ne répondra pas au rendez-vous du procureur. Le médecin traitant explique que l’état de son patient nécessite qu’il soit dans une ambulance pour être mieux suivi.

La dernière information qui vient de nous parvenir est celle de Mohamed Loum alias Toussaint Tomety dont nous parlions à l’instant. Au moment où nous faisons ce papier il est en crise à la prison civile de Lomé ou en plein délire il casse tout. Difficile de le maîtriser pour l’instant. Nous y reviendrons.

Le Togo ne s’est jamais aussi mal porté et il est déconcertant que les dirigeants continuent  dans la banalisation de la vie qui est pourtant sacrée, en violant systématiquement les règles les plus élémentaires des droits de l’homme.

 

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :