Togo, Faure Gnassingbé toujours dans la logique d’anéantir les togolais décidés à se débarrasser de sa dictature sournoise et féroce.

27 05 2013

kabouaDe retour des airs, de ses pérégrinations, les seules activités qu’il sait faire, le Chef de l’Etat togolais par la force des choses au lieu de trouver des solutions idoines à la crise de plus en plus aigues surtout au lendemain des manifestations pacifiques des forces démocratiques qui ont dégénéré en violents heurts entre forces dites de sécurités et jeunes manifestants, le prince du Togo absent depuis plusieurs semaines du pays semble avoir donné des consignes pour que ses policiers et gendarmes en finissent avec tous ceux qui refusent de le suivre dans sa folie de conduire le Togo dans le chaos.

De sources concordantes, dès son retour du continent asiatique d’où il est impossible de savoir ce que ces nombreux voyages inutiles coûtent aux togolais et ce qu’ils leur apportent le prince du Togo a tenu ce week end une réunion dite secrète avec ses intimes d’une part  et  les sécurocrates de l’autre. Ayant mis tout le pays sur écoute,  la clique au pouvoir s’est subitement rappelée que cette réunion doit se tenir loin des téléphones portables. Mais comme il fallait s’y attendre rien de bon n’en ai sorti. Toujours le dilatoire et la stratégie de  foncer tête baissée dans le mur en refusant de satisfaire les revendications légitimes des travailleurs, des étudiants et autres couches en ébullition et en organisant tels des névrosés, de façon dictatorial et dans la violence des législatives frauduleusement propres.

Les sécurocrates pour leur part auraient rassuré Faure Gnassingbé de continuer à dormir tranquille et à continuer de voyager et mener la belle vie car selon eux, comme en 1993 ils vont maitriser la situation en 2013. Sans doute ils se laissent leurrer par ce fameux chiffre 13 qu’ils subliment tant avec leur ancien mentor Gnassingbé 1er , oubliant que nous ne sommes plus  en 1993 et le Chef de l’Etat d’alors n’avait laissé le pays aux mains des coquins et des maitresses pour vivre dans les airs. En plus que peuvent des sécurocrates contre un peuple qui n’a aucun avenir, qui se nourrit difficilement, qui peine à se loger, à se soigner, à assurer l’éducation de sa progéniture ?

maxresdefault

En 2013, contrairement à 1993,  les murs de la Présidence sont fissurés et même les réunions les plus secrètes sont des secrets de polichinelle. En 93 malgré tout ce qu’on peut lui reprocher Eyadema était là dans son pays et était au fait des infos. Il n’a pas choisi les airs pour revenir prendre des mesures impopulaires et cyniques comme le fait celui qui prétend être un homme nouveau avec un esprit nouveau. A l’heure où la technologie est au bout des doigts il est malheureux de constater que le pouvoir du Togo garde des réflexes d’une autre époque.

sikaa125_Angele_KOUKPAKIComme pour obéir avec zèle au plus « Faure » des togolais, des convocations fantaisistes sont parties en cascade à l’endroit de certains empêcheurs de tourner en rond qui donnent certainement de l’insomnie à Faure et ses amis. Il s’agit notamment du Président du Mouvement des Républicains Centristes (MRC), Abass Kaboua qui est déjà sous le coup d’une inculpation rocambolesque dans la ténébreuse affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara dont les vrais auteurs sont autour de Faure Gnasingbé. Selon les informations, malgré la convocation à comparaitre à la justice ce lundi matin, des individus obscurs au service du pouvoir ont tenté vainement d’enlever Monsieur Kaboua le week end écoulé. Au sortir de la justice, Monsieur Kaboua recouvre la liberté mais certaines sources confirment que les magistrats de Faure ont tout fait pour garder enfermé le très bouillant Frédéric Abass Kaboua.

Autre convoqué, le Commandant Olivier Amah, Président de l’Association des Victimes de la Torture au Togo (ASVITTO) et l’une des victimes vivantes de la torture dans l’autre ténébreuse affaire, celle du coup d’état avec comme figure de proue Kpatcha Gnassingbé demi-frère de Faure Gnassingbé. Selon les recoupements, la dernière interview du Commandant demandant à l’armée de faire un sursaut Républicain, serait très mal perçu par ceux qui rêvent de régner éternellement sur le Togo tel dans un royaume. A l’heure où nous écrivons cet article l’ex patron du SRI, est  avec le Procureur personnel de Faure Gnassingbé  Essodina Poyodi qui fait montre d’un militantisme à outrance depuis qu’il est nommé gauchement procureur de la République. Il fait partie de ceux qui ont assassiné Etienne Yakanou, militant de l’ANC décédé dans  des conditions floues et suspectes dans les mains des autorités togolaises.

Enfin, la journaliste Angèle Koukpaki de légende FM a répondu à une convocation du tristement célèbre Service de Recherches et d’Investigations (SRI) du tout puissant Capitaine Akakpo. Sans doute pour lui reprocher le contenu éditorial de ses émissions qui n’est pas du goût des tenants du pouvoir. Mais en quoi le contenu des émissions peut intéresser un service qui se dit de recherches et d’investigations ? Sous d’autres cieux se service à mieux à faire que de s’occuper des menus fretins qui sont du ressort d’une autre institution pourtant à la solde du prince comme toutes les autres de la République. Madame Angèle Koukpaki  ressortira au bout de quelques heures après car le SRI attend recevoir la journaliste et le patron de la radio Légende Fm. Ce dernier serait hors du pays. Que le SRI prenne son mal en patience car ce n’est que partie remise.

A l’analyse de ce qui précède, ces convocations tous azimuts et irréalistes démontrent que Faure Gnassingbé et ses amis malgré toute la force qu’ils possèdent ne sont pas aussi sereins que ça. En  effet l’argent et les armes ne peuvent venir à bout de la détermination d’un peuple décidé à s’affranchir d’une dictature héréditaire qui n’a que trop duré.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :