Togo législatives, le vote anticipé des forces de l’ordre et de défense marqué par des irrégularités.

24 07 2013

758873Comme nous l’écrivions dans nos précédents articles, les législatives du 25 juillet prochain au Togo sont organisées dans des conditions rocambolesques présageant des fraudes massives qui vont encore émaillées cette rencontre électorale comme c’est toujours le cas avec le pouvoir en place qui organise les élections pour les truquer en dépit du suffrage du peuple souverain. Le vote anticipé des corps habillés tenu ce lundi, vient le démontrer et laisse entrevoir l’issue de ce scrutin qui ne répond à aucune norme démocratique. Il est à rappeler que les recommandations de 2010 de la fameuse mission d’observation électorale  de l’Union Européenne demandaient que les militaires votent au même moment que l’ensemble de la population, mais le pouvoir fait fi de cette mesure et continue avec les vieilles méthodes. Voici quelques  irrégularités créées de toutes pièces par le pouvoir et qui ont entachées le vote des militaires consacrant pour une énième fois  la tradition de  la fraude.

L’un des signes patents de la fraude grandeur nature, le nombre de votants au niveau des corps habillés a presque doublé en trois ans. De 17.000 en 2010 ils sont environ 30.000 a voté ce lundi sur le territoire national. Même si les responsables de ce cette armée ont créé un mythe autour de l’effectif exact de la grande muette, les togolais savent que le nombre des forces de l’ordre de défense et de sécurité  se situe entre 13.000 et 18.000  hommes dans ce petit rectangle de pays qui a déjà un peu trop de corps habillés. Un effectif pléthorique qui répond à un dessein de militariser le pays aux fins de conservation d’un pouvoir qui a déjà totalisé 50 ans de règne de père en fils.

Pour être à l’aise dans la stratégie de frauder, le régime en place par le truchement de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a intentionnellement refusé de signer les documents administratifs permettant aux  représentants de l’opposition d’accéder aux bureaux de vote. Le temps de résoudre ce problème créé de toutes pièces le vote s’est achevé. Un représentant nous confiera, « comme mon mandat ne venait pas le président du bureau de vote m’a dit qu’il est obligé de me mettre dehors le temps que mon mandat arrive. Les amis qui étaient restés dehors en attendant le mandat  m’interpellent et me montrent un attroupement de soldats. Imaginez, un soldat avec un sac distribuait des procurations aux autres soldats. Cela me rappelle quand j’étais dans la salle. Presque deux soldats sur quatre  rentrent avec une procuration.  Je suis retourné appeler le représentant de la CNDH,  avec qui j’étais dans le bureau de vote pour venir constater et il a vu de ses propres yeux. Après ça il a parlé dans le talkie walkie qu’il tenait dans la main en disant ceci: « j’ai fini la première vague » En ce moment il faisait le tour parmi la foule sans savoir qu’on le suit de près ».

A plusieurs endroits les militaires ont voté sans liste d’émargement, les noms des votants ont été consignés sur de simples papiers, sans oublier que dans certaines garnisons les militaires ont vu leurs cartes d’électeurs ramassées par leurs supérieurs. Ce qui peut expliquer la vague de vote par procuration.

C’est dans ces conditions que s’est déroulé en résumé le vote anticipé des corps habillés. Une véritable pagaille organisée comme de coutume d’ailleurs avec le régime togolais. Tout porte à croire que pour le vote du 25 juillet les habitudes ne vont pas changer, aux togolais de comprendre les véritables enjeux de cet autre scrutin et de prendre leurs responsabilités pour que  triomphe  la vérité des urnes. Il est avéré que la communauté internationale a pris fait et cause pour la dictature vues les conclusions des dernières misions de la CEDEAO et de l’ONU. Ces deux missions ont demandé aux acteurs de l’opposition de participer aux élections même si les conditions ne sont pas bonnes, cautionnant ainsi le hold up en préparation. A la lecture de ces évènements,  il revient au peuple souverain de faire entendre sa voix.

 

 


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :