Législatives au Togo, Gilchrist Olympio et son parti complètement défigurés.

30 07 2013

gilchrist-olympioL’ex leader charismatique de l’opposition, Gilchrist Olympio qui a contracté un accord contre nature avec le pouvoir dynastique de Faure Gnassingbé après la présidentielle de mars 2010 est visiblement le plus grand perdant de la fraude électorale du 25 juillet dernier avec seulement trois (03) petits sièges au prochain parlement.

Une vraie débâcle pour celui qui se dit « second man of the power » et dont les lieutenants vociféraient  encore  à la veille de ses législatives frauduleuses sur les médias que leur parti reste très populaire et que partout où il passe leur mentor est accueilli en héros. Tel on fait son lit on se couche, dit l’adage et voilà le fils du père de l’indépendance complètement lessivé et rangé dans les placards de l’histoire avec ce piètre résultat.

En dépit de tout ce que les responsables de l’Union des Forces de Changement débitent pour se donner bonne conscience, les togolais ont prouvé qu’avec ce résultat ils n’ont pas pardonné à Monsieur Olympio sa haute trahison pour avoir sacrifié la lutte de tout un peuple sous l’autel d’ambitions viles et perfides au nom d’une vengeance qui est un non sens.

Le chantre du, « si ce n’est moi, ce ne sera personne », récolte bien ce qu’il a semé. L’égocentrisme et le mépris des autres se payent toujours cash tôt ou tard.

En fait ce fils de Sylvanus Olympio est politiquement enterré dès l’instant où il s’est acoquiner avec Faure Gnassingbé, le fils de l’assassin de son père dans des conditions contestées et contestables avec un accord bidon qui n’a servi que les intérêts de quelques individus intéressés, fatigués de la lutte et pressés de se remplir la panse et les poches.

Ça fait trois ans que Gilchrist et ce qui lui reste de ses lieutenants sont au « mangeons club » de Faure Gnassingbé, et les fameuses réformes tant promises dans cet accord n’ont jamais vu le jour. Seul bilan, ses ministres non qualifiés pour la plupart se sont servis au lieu de servir la nation et se sont révélés plus oppresseurs vis-à-vis des togolais en cautionnant l’arbitraire, le pillage et les violations des droits humains. Ils vont même jusqu’à critiquer les manifestations de rues, un droit constitutionnel, méthodes dont « le roi du palmier rouge » à user et abuser quand il disait être de l’opposition.

En signant cet accord dit historique Faure Gnassingbé, pensait enterrer définitivement l’opposition et espérait pouvoir enfin gouverné en bon tyran sans aucune voix contestataire dans le pays. Mauvais calcul de Monsieur le prince, qui au lendemain de cette signature, fait face à une opposition farouche surtout à cause de sa gestion calamiteuse et chaotique du pays où les fronts sociaux restent en ébullition. Finalement  et cet autre fils du père qui est au pouvoir depuis bientôt une décennie est incapable  d’apporter des solutions appropriées aux revendications légitimes de ses gouvernés.

Après donc trois ans de concubinage entre les deux fils, le plus « Faure » estime qu’il n’a plus besoin de ce leader dit historique et profite le temps de ces élections truquées où il pouvait bien voler quelques sièges à son allié et décide plutôt de s’en débarrasser de la manière la plus humiliante pour le vieux Gilchrist qui a pratiquement l’âge de Gnassingbé père.

Gilchrist Olympio qui se fend des déclarations pompeuses sait en son for intérieur que comme son partenaire Faure Gnassingbé il est tout aussi vomit et pas plus tard que  le jour des législatives où il était allé accomplir son devoir civique il a été copieusement hué par les togolais présents dans  ce centre de vote.

De sources bien informées, c’est la tristesse dans le parti de l’ex fils de l’Ablodé. Le confrère en ligne Mo5 pense savoir même que le ministre des affaires étrangères Elliot Ohin de l’UFC serait atterré par ce résultat calamiteux et à annuler tous ces rendez vous le vendredi dernier où il devrait recevoir une délégation nipponne. Le moral est donc au plus bas mais ces messieurs feraient mieux de se rendre  compte de la grande souffrance qu’ils ont causé à ces togolais qui ont soutenu de toute leur force et de toute  leur âme un homme qui finalement n’en valait la peine.

Que de martyrs, de pertes énormes en vies humaines, des exils forcés, des blessures pour que ce Gilchrist Olympio puisse offrir l’alternance à ces millions togolais  qui lui vouaient respect et admiration pour le simple fait qu’il est le fils d’un grand homme qui en plus d’arracher de hautes luttes l’indépendance au Togo,  a donné à ce Togo,  ce qu’il avait de plus cher, sa propre  vie.

Comment ne pas payer cette trahison, ce manque de sincérité dans la lutte et de fidélité au combat ? La débâcle ne fait que commencer et tout porte à croire que Monsieur Olympio va finir son parcours dans la solitude et l’indifférence la plus totale.

La vie reste un choix et le président de l’UFC  a préféré l’argent et les privilèges à une cause noble à défendre jusqu’au bout et rentré dignement dans l’histoire.

Monsieur Olympio contrairement à son digne père fera partie de la poubelle de l’histoire. Quel gâchis ? Tout ce parcours pour terminer dans les bras pourris  de la dictature qui en plus d’assassiner son père a failli le tuer lors de l’attentat de Soudou en mai 1992 où le régime dynastique lui a tendu un guet apens. Au nom de la lutte le Docteur Marc Atidépé s’est offert en bouclier humain pour que ce Gilchrist Olympio puisse achever la lutte pour la libération du peuple togolais.

21 ans après cet odieux attentat, le Docteur Marc Atidépé doit se retourner dans sa tombe et regretté d’avoir posé cet acte de noblesse et de vie pour un personnage aussi vil. Tous les martyrs du Togo ne cesseront de se retourner dans leur tombe contre cette trahison.

Avec ces dernières législatives où Monsieur Olympio vient d’être jeté telle une serpillère par son partenaire Faure Gnassingbé, l’ex leader charismatique ne fait qu’entamer de façon prévisible et normale sa descente aux enfers.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :