L’Ambassadeur Robert Whitehead, un autre diplomate américain à la solde de la dictature togolaise.

1 08 2013

imagesComme son prédécesseur Patricia Hawkins qui a affiché ses amours et sa grande admiration pour la dictature implacable de Faure Gnassingbé c’est au tour de Robert Whitehead de prendre la relève en soutenant l’aberration contrairement aux professions de foi du peuple américain et de son Président Barack Obama, basées sur la dignité, le respect de la vie, la démocratie et toutes les bonnes litanies  si chères aux nations dites puissantes et institutions internationales dites respectables.

Monsieur Whitehead qui s’est curieusement investi dans un semblant de  résolution de la crise togolaise en s’invitant dans le dialogue pouvoir-opposition à la veille des élections législatives aux côtés de l’autre prélat que la dictature tourne en bourrique a gré de ses humeurs, Monseigneur  Nicodème Barrigah, vient de montrer sa vraie face en se fendant au lendemain des législatives truquées, d’un communiqué aux antipodes de la réalité togolaise et indigne d’un  diplomate.

En effet, Monsieur, l’Ambassadeur des Etats Unis au Togo dans sa fameuse déclaration, invite  « tous les partis politiques à respecter la volonté du peuple togolais » et salue « le travail de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ». Rien qu’avec cette portion de phrase on peut se rendre facilement compte  que ce diplomate ne porte pas de gants pour soutenir le régime de Faure Gnassingbé.

Que sait ce Monsieur de la volonté du peuple togolais, pour qu’il demande qu’elle soit respectée ? Une chose est sûre, les togolais aspirent à une alternance politique au sommet de l’Etat pour un changement radical dans la gestion du pays. Voilà la volonté du peuple togolais et c’est pour ce rêve qu’ont  réalisé et plusieurs fois déjà les béninois, les sénégalais, les  ghanéens et autres qu’il se bat depuis des lustres.

Le peuple américain fait-il face à un pouvoir dictatorial et dynastique avec au total 50 ans de règne sans partage, caractérisé par  des violations de droits de l’homme, des  assassinats, des massacres,  des crimes économiques, l’impunité érigée en mode gouvernance et autres ignominies? Lire le reste de cette entrée »